Dave Clarke – Devil’s Advocate

Dave Clarke – Devil’s Advocate

Dave Clarke - Devil's Advocate - Skint Records

Sept ans et un nombre incroyable de paires de baskets explosées sur les dancefloors à force de danser frénétiquement sur les mixs de Dave Clarke. Sept ans depuis Archive One et des nuits qui résonnent encore dans ma tête, au Fuse pour ses résidences ou ailleurs. Dave Clarke, je ne suis pas objectif, désolé, est pour moi le meilleur DJ Techno au monde et je tremble toujours autant de plaisir et d’excitation avant chaque final de ses sets. Mais, car il y a un mais, en tant que producteur Dave Clarke devait confirmer son statut et c’est ce à quoi il parvient ici avec maestria. Loin de toutes les sirènes de la hype, il nous offre sa vision de la musique, celle qu’il sait être bonne et surtout puissante.

Un grand sentiment d’honnêteté se dégage de cet album, Dave Clarke revenant même le temps d’un titre à son premier amour, le Hip-Hop, qui lui a donné sa technique incroyable et groovy. De l’honnêteté toujours avec le titre Way of Life jetant un pont pavé d’or et d’amour entre Chicago et Detroit avec la participation de DJ Rush.

De même, on connaissait The Wolf sorti depuis plusieurs mois, voici venu dans la même veine Stay Out Of The Light et aussi The Wiggle avec ses boucles acides rafraichissantes. Dans un registre plus House, les étonnants Disgraceland et Dirt Box sont très funkys et nous montrent une facette de Dave Clarke jusqu’alors méconnue mais néanmoins excellente. L’Electro est également de l’aventure et là encore c’est le sans faute, le track She’s In Parties emprunté aux allemands Bauhaus et repris par les Chicks On Speed enterre toute la soi-disant scène Electro-ca$h. La touche finale est laissée au grandiose Addendum dark comme le meilleur de l’Electro sait l’être.

Sept ans qui voit le couronnement de Dave Clarke en un artiste électronique complet voir parfait musicalement parlant. Sans aucun doute le britannique vient de sortir un des disques de l’année, il sera en tête de nombreuses playlists et sur toutes les platines ce qui n’est que justice!

Tags

About author: PussySelektor

PussySelektor

Electronic music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising