Seelenluft – Birds And Plants And Rocks And Things

Seelenluft – Birds And Plants And Rocks And Things

Seelenluft - Birds And Plants And Rocks And Things - International Deejay Gigolo Records

Il aura fallu trois ans à Seelenluft, pour procréer un nouvel album digne de son bébé The Way We Go. Rien qu’en faisant chanter un petit garçon de huit ans sur son single le plus prenant Manila, Beat Soler a prouvé qu’il pouvait allier originalité et spontanéité sans se forcer, tout en prenant des orientations musicales collatérales assez inimaginables: composer une pièce pour l’orchestre de Zürich, écrire de la musique pour des groupes de natation synchronisée, travailler sur plusieurs BO de films ou remixer Stefan Eicher ne lui font pas peur.

Entre le label Klein et sa nouvelle maison International DJ Gigolo, quoi de mieux que la reprise du classique Horse With No Name du groupe America pour faire le biseau? Cette cover ambitieuse confirme d’entrée cette volonté de s’écarter des formats usuels avec une identité encore plus palpable que dans ses précédentes œuvres, caractérisée par un son ni pop, ni électro, ni disco. Pour ne pas s’emmerder à définir sa musique, disons qu’il s’agit d’un mélange des trois, en prélevant les meilleures particules de chaque style avec un compte-gouttes. Avec autant de charme qu’il n’en faut pour plaire à n’importe qui, Seelenluft s’entoure de Florian Horwarth et la franco-danoise Julie Lee qui arrondissent les angles avec leur voix sucrée. Le groupe talonne parfois de très près des pionniers comme Swayzak (Finally), Tiga (You Can Dance, le futur hit Nobody Held Us), ou quelques instrumentaux à la Metro Area (Blossom Headed Parakeet, Speed). Bizarrement, notre palpitant s’attardera sur les morceaux les plus ridiculement attachants : La Concierge ou le baléarique, limite Brigitte Bardesque, Comme Dans Un Rêve!

C’est loin d’être désagréable…

Tags

About author: Tweek

Tweek

Reviewer and music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising