The Shapeshifters – The Treadstone EP

The Shapeshifters – The Treadstone EP

The Shapeshifters - The Treadstone EP - Defected

Quoi de mieux que d’offrir les manettes de la prestigieuse série In The House à quelqu’un que l’on vient d’embaucher? A peine signés sur l’intarissable label anglais Defected, The Shapeshifters ont déjà l’opportunité de partager leurs influences sur la compilation phare de la maison, se garant alors sur le même parking que Martin Solveig, les Masters At Work, Charles Webster ou Gilles Peterson. L’occasion pour le duo d’anticiper la sortie de la compil (déjà chroniquée sur theclubbing.com) avec un EP bien calibré pour les clubs.

Fans éternels de Simon Dunmore et de sa structure, l’anglais Simon Marlin et le suédois Max Reich n’associent pas leur talent en trempant des Krisprolls dans du thé vert, mais le mettent au profit de quelques productions remarquées, comme le Lola’s Theme en 2004 ou le Back To Basics en 2006. Ce single démarre avec Chime, une house trancey très british. Son synthé old school, ses sonorités acides dissimulées, son pied soutenu qui claque comme il faut… Rien de transcendant, mais il y a là de quoi maintenir la tension dans un set house ou techno!

Treadstone démarre carrément sur un pied techno, et révèle très vite une polyvalence volontaire. Chacune des sept minutes d’évolution de ce morceau ont leur importance : un bleep minimal, puis un début de mélodie à la Underworld, suivie de violons disco, un passage par la case Daft Punk avec une guitare façon Digital Love, et de nouveau cette joyeuse boucle qui donne au morceau son efficacité et une identité naïve…

Tags

About author: Tweek

Tweek

Reviewer and music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising