Kim Fai – Kissing In Krakow

Kim Fai – Kissing In Krakow

Kim Fai - Kissing In Krakow - Leaders Of The New School

Depuis ce mois de janvier 2008, Leaders Of The New School est un label (essentiellement digital mais pas exclusivement) permettant au label Toolroom Records de promouvoir les jeunes talents et les avant-gardistes du monde entier. Au cours de ces dix derniers mois, ce jeune label a déjà édité pas moins de neuf releases pour des artistes comme Matt Samuels, Leisure Club, Martin Eyerer & Patrick Chardronnet, Kate Lawler, Tim Weeks et Flip & Djuma Soundsystem pour ne citer que ceux-là. Pour cette dixième release, le label a voulu s’offrir son premier album. Il nous présente ainsi le jeune et prometteur britannique, Kim Fai, avec son LP, Kissing In Krakow.

Kim Fai avait une certaine notoriété dans la scène club de Birmingham mais tout a vraiment commencé lorsqu’il a attiré l’attention de Mark Knight et Funkagenda qui l’ont très vite classer dans leurs petites fiches (façon de parler bien sûr) dans la catégorie « à surveiller ». Ils ne l’ont pas fait attendre bien longtemps puisqu’en mars de l’année dernière, ils lui ont confiés un des remix de la nouvelle release de Funkagenda, San Franciso, sorti sur Toolroom Trax ainsi qu’un remix sur une autre release de Funkagenda, What The Fuck, sorti en décembre de la même année. Il a également au cours de l’année écoulée produit de nombreux remix pour des labels tels que Big Love, PopPop, Nervous Records, Flatbelly, Control Freq et Groovedigital et collaboré avec des artistes, en dehors du déjà cité Funkagenda, comme Micky Slim ou Paul Thomas. Cet album est en quelque sorte la clôture d’une année d’hyper productivité.

Dans cet album, Kim Fai mélange allègrement le côté rugueux de la Tech House avec la robustesse des sons Techno sur fond mélodique. Le titre éponyme, Kissing in Krakow, nous plonge sans aucun doute en pleine Pologne, effet provoqué par un rif guilleret proche des musiques folkloriques locales sur fond de basses. Ce son entraînant a en plus le mérite de marteler en profondeur nos ondes cérébrales au point que des heures durant ce rythme nous trottera dans la tête. Empty Inside démarre sur une lourde basse accompagnée de quelques effets avant de démarrer sur un rythme claquant beaucoup plus rapide qui conviendra parfaitement à des dancefloors. Recluse nous apporte une tension dans une atmosphère crispée avec un vocal masculin à l’intonation menaçante, répétant inlassablement « It’s not about who’s right… ». Ce track sombre est pourtant l’un des points culminants de cet album. Excuses a tout pour devenir un futur anthem: puissance, efficacité, rythme, etc. Tous les ingrédients qui feront sauter un dancefloor plus rapidement qu’il ne faut. Ce track vous enveloppe et vous transporte directement de la station assisse à la station « sauter les bras en l’air ». Embo, le titre d’ouverture, est peut-être à mon sens à sa plus mauvaise place. Je le trouve un peu plat, sans dynamisme, sans saveurs ce qui est dommage parce qu’il pourrait donner l’impression que tout l’album est comme ceci, heureusement pour nous, ce n’est pas le cas. Cette album de onze titres, que nous n’avons pas tous passé en revue, se clôture sur le magnifiquement mélodieux Pass A Roach. Un petit bijou downtempo de sept minutes pour nous dire au revoir et nous emmener petit à petit vers la fin de cet album.

Pour un premier album, tant pour Leaders Of The New School que pour Kim Fai, nous pouvons dire que le pari est réussi. Même si certains tracks manquent de saveurs, comme Embo, quelques-unes valent clairement un petit détour, je pense notamment à Excuses ou Recluse, ou encore le titre éponyme. Un nouveau leader est-il né?

Tags

About author: Sultan El Turrah

Sultan El Turrah

Founder and owner of TheClubbing.com / Document electronic music since 1999.

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising