Fortune – Staring At The Ice Melt

Fortune – Staring At The Ice Melt

Fortune - Staring At The Ice Melt - Disque Primeur

Fin 2007, Fortune mettait l’eau à la bouche avec un EP 4 titres qui, sans être révolutionnaire, mettait la patate à quiconque s’approchait trop près des enceintes. Anciennement membre du groupe Abstrackt Keal Agram, en duo avec Tepr, Lionel Pierres troque son hip-hop expérimental teinté d’electronica pour une pop illuminée et complètement accessible. Le français chante en anglais et c’est pas dégueulasse, lorsque cette voix juvénile se mêle à ces instrumentations chargées en vitamine C.

Sur le morceau d’introduction Under The Sun, on respire un engouement et une fraîcheur comparables à des groupes comme Phoenix, les synthés vintage en plus. Cette fougue contamine l’intégralité du disque, à l’image de Bully, un track efficace par nature grâce au chant naïf et mélancolique qui plane sur une ligne de basse électrique, ou le disco-funk scintillant de Celebrate. Même s’il en fait un peu trop en utilisant inutilement l’auto-tune sur le robotique Highway, Fortune excelle dans la pop pour teenager (qui marchera aussi sur les moins jeunes) avec des chansons electro-pop comme At Night ou Since You’re Gone, aussi chaudes qu’un Pet Shop Boys en vacances à la mer. On aurait aimé voir Fortune prendre plus de risques comme sur Fancy Role, où le pied avance lentement mais lourdement pour un résultat intéressant, à l’instar du dernier morceau, Poison, presque ambient… Une bonne porte ouverte pour faire durer le projet!

Tags

About author: Tweek

Tweek

Reviewer and music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising