Prins Thomas – Prins Thomas

Prins Thomas – Prins Thomas

Prins Thomas - Prins Thomas - Full Pupp

Le norvégien Thomas Moen Hermansen alias Prins Thomas nous présente enfin son premier album (solo) bien que le terme « premier » est à relativiser. Il nous avait déjà présenté plusieurs albums en collaboration avec Hans-Peter Lindstrøm, tous édités par Eskimo Recordings. Le premier en 2005 et s’appelait sobrement Lindstrøm & Prins Thomas, s’ensuit Reinterpretations en 2007 et II en 2009. Il ne manquait d’ailleurs peut-être que cette ligne là sur le CV plus qu’un impressionnent de cet artiste à la renommée internationale. Connu de tous à travers ses collaborations avec Lindstrøm, reconnus par les clubbers pour ses DJ Sets inoubliables, il l’est aussi pour son nombre incroyable de remixes. Si nous nous fions à ses dires, pour chaque 12″ qu’il produit, il fait une cinquantaine de remixes, ce qui laisse entrevoir le nom plus qu’impressionnant de ceux-ci. S’étant donc émancipé de son acolyte et ayant trouvé le temps de finaliser son album, Prins Thomas reste cependant fidèle à son travail et son approche musicale. Cet album représente une fusion de ces différentes influences qui depuis sa jeunesse l’ont suivi et desquels il s’est imprégné. Les amateurs de l’artiste ne doivent donc pas s’attendre à une rupture dans son travail ou à une révolution dans celui-ci mais plutôt un aboutissement de ce dernier comme si cet album était l’album de toute sa carrière.

Cet album, 7 titres, est donc un album Cosmic-disco / Nu Disco sans aucune concession sur le genre et sur les grandes caractéristiques de celui-ci. Il nous emmène donc dans une transe extatique rempli de béatitude. En effet, chaque titre démarre en douceur et se construit progressivement avec l’arrivée d’une ligne de basse titillant les instincts primaires de l’Homme sans pour autant jamais les déchainer, ce qui permet de maintenir agréablement l’approche atmosphérique et hypnotique de l’album. De superposition constante de sonorités en ajout progressif d’autres, Prins Thomas arrive à maintenir l’attention tout au long des titres et à les reconstruire en permanence afin de garder intacte notre curiosité tout au long de l’album. Des morceaux comme Ørkenvandring, plage d’ouverture, illustre d’ailleurs parfaitement cette progression et ce renouvellement, alliant aussi les moments mélodiques avec les extraits plus explosifs. Le titre Slangemusikk nous montre, quant à lui, une approche plus psychédélique ce qui contraste fortement avec le titre Wendy Not Walter, qui fait la part belle aux synthétiseurs et fait penser à des morceaux plus anciens de l’artiste. L’album se clôture sur le magnifique Åttiåtte qui nous emmène dans une ballade Cosmic Disco avant de nous faire atterrir en douceur pour un retour à la réalité… l’album est fini!

Prins Thomas est un album d’une grande finesse, fidèle au travail qualitatif de l’artiste, il allie les points forts de ses productions et ce qui fait le succès de ses remixes. Il est d’ailleurs étonnant de retrouver cet album sur le « petit » label de l’artiste, Full Pupp, en lieu et place d’Eskimo Recordings tant il y aurait pu être la continuité de ses albums collaboratifs avec Lindstrøm.

Tags

About author: Sultan El Turrah

Sultan El Turrah

Founder and owner of TheClubbing.com / Document electronic music since 1999.

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising