Ellen Allien – Dust

Ellen Allien – Dust

Ellen Allien - Dust - BPitch Control

Le nouveau disque de la princesse de l’électro européenne (mondiale?) est à l’image de sa pochette : épuré, scintillant, féminin… Ellen Allien revient à quelque chose d’incontestablement plus accessible après l’expérimental Sool qui en a laissé quelques-uns perplexes. A travers quatre albums toujours bien accueillis par la presse même en étant inégaux, Ellen a souvent sollicité les services d’autres producteurs et néanmoins amis comme Holger Zilske aka Smash TV ou l’artiste contemporaine AGF (sur Sool justement). Dust lève le cinquième doigt de la main, et on la lève bien haut s’il vous plaît pour célébrer peut être son meilleur moment discographique.

Entre son boulot de boss de BPitch Control, la gestion de sa ligne de vêtement, ses dates de DJ, difficile de ranger le bordel dans sa tête pour produire un truc aussi simple et efficace. Avec ses tintillements à la Apparat, Ourutopie est un lever de rideau qu’on attache au plafond et qu’on n’est pas prêt de faire retomber. Ellen Allien prend une orientation clairement dancefloor, mais respecte le compromis imposé par le format album. C’est magique, tout ça s’écoute très bien à la maison : Flashy Flashy, ses chuchotements à l’allemande et sa texture métallique font penser à ses pères Hell ou Zombie Nation pour le caractère incisif. My Tree est une poésie mystique qui souligne le contraste entre sa ligne de basse méchante et sa mélodie presque naïve. A travers les guitares de Sun The Rain, elle s’improvise diva electro-pop malgré elle avec ses secrets sussurés, comme sur You, un peu plus standard mais dont l’engouement rappelle Morcheeba ou Goldfrapp! Clairement, on est entre la spontanéité du débutant et la maîtrise d’une artiste confirmée, comme si les idées arrivaient toutes seules et étaient traduites instantanément à travers les machines et les instruments. Pour terminer, appréciez la précision de la production sur Should We Go Home et son break monté sur ressorts, rêvez sur la synth-pop reposante Huibuh et laissez vous bercer par Ever et son groove rondouillard pris à partie par des carillons et pianos éthérés, tout ça en attendant de la voir sur scène entourée de musiciens!

Tags

About author: Tweek

Tweek

Reviewer and music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising