Agoria – Grande Torino / For One Hour

Agoria – Grande Torino / For One Hour

Agoria - Grande Torino - For One Hour - InFiné Music

Agoria est de retour en ce mois de juin pour une deuxième sortie sur son propre label InFiné. Après Magnolia / Libellules ([rev=763]review[/rev]), fin 2009, voici le tour de Grande Torino / For One Hour. En pleine préparation de son nouvel album, Sébastien Devaud souhaitait tout de même inauguré sa saison d’été en grande pompe (et nous pouvons dire qu’il a réussi). Agoria est l’artiste auquel nous devons déjà le magnifique titre, Les Violons Ivres, sorti en 2007 sur Different. Il est également l’auteur des titres Dust et Solarized, toujours sur Different, édité respectivement en 2008 et 2009. Ce n’est d’ailleurs pas totalement anodin si je prends ces trois titres-là comme exemples. Ils sont représentatifs d’une des facettes très typiques de cet artiste mais qui plus est, nous retrouvons sur cet EP, les personnes déjà présentes sur ces trois productions. Francesco Tristano et Rami Khalifé étaient arrangeurs sur Les Violons Ivres et Scalde avaient déjà posé sa voix sur les deux autres titres cités. La recette est restée aussi sensiblement la même bien qu’elle puisse dans des nouveaux instruments mais nous retrouvons toujours ce subtil mélange entre un classique moderne et l’électronique mélodique.

Grande Torino nous offre ainsi un magnifique voyage de douze minutes sur un kick métronomique en montée progressive. Il introduit ainsi magnifiquement ses nappes de piano qui nous tiennent en haleine avant de nous offrir une explosion de violoncelles avec un break surpuissant. Ce titre émouvant nous prend au ventre et va chercher au plus profond de nous une extase jubilatoire en attente de libération, une issue de secours pour cette pression musicale intense accumulée qui cherche désespérément à s’exprimer d’une manière ou d’une autre. Un titre comme il est devenu beaucoup trop rare d’entendre avec une finesse musicale que peu d’artistes arrivent à offrir.

Le deuxième titre présent sur cet EP, For One Hour, pourrait avoir difficile à se faire remarquer devant le brio du premier mais heureusement, Agoria prend une approche différente afin que l’on ne puisse pas les comparer. Sur fond de nappe instrumentale (toujours aussi magnifique), Scalde pose sa voix androgyne qui se marie parfaitement à cette approche mélodique. Le duo nous emmène dans une facette Deep House résolument moderne tout en ayant au fond de nous, cette sensation de bien être et de sérénité que peut nous offrir les grands morceaux de musique classique.

Agoria nous offre avec cette sortie un voyage unique, une introspection de ce qui nous fait vibrer. Cette sortie nous arrive droit dessus, nous surprend et sans que l’on s’en rende compte nous assomme et nous laisse béatement pantois avec pour une pensée presque triste… qu’allons nous écouter maintenant pour que ça ne paraisse pas insipide?

Tags

About author: Sultan El Turrah

Sultan El Turrah

Founder and owner of TheClubbing.com / Document electronic music since 1999.

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising