Le Tomorrowland, l’histoire d’hier

Le Tomorrowland, l’histoire d’hier

Tomorrowland 2010

Demain, débute la sixième édition de la Tomorrowland et avec un slogan tel que « Yesterday is History, Today is a Gift, Tomorrow is Mystery », il était assez inévitable de faire un petit historique de ce festival qui en l’espace de six éditions à su voler la vedette à son grand frère hollandais, le festival Mysteryland. Pour ceux d’entre vous qui ne sauraient pas encore ce qu’est le Tomorrowland, c’est avant tout plus qu’un festival, c’est un réel concept alliant un cadre magnifique, une décoration soignée, un véritable show visuel avec feu d’artifice, laser et lâchés de pétales de rose depuis des hélicoptères, mais aussi des plages, des espaces de détente, des bars à cocktails et un nombre de plus en plus impressionnant de scènes remplies de grands noms. Pour donner une idée de l’ampleur de la tâche accomplie, il faut environ trois semaines de travail pour transformer le domaine De Schorre en lieu d’accueil digne de ce nom pour ce festival.

L’histoire commence le dimanche 14 août 2005 avec une première édition se déroulant sur une scène. La décision de le faire le dimanche tenait essentiellement de la plus grande disponibilité des artistes en cette période estivale, déjà bien remplie en festival à travers le monde entier. Déjà dans cette optique d’en faire plus qu’un évènement, le festival soignait déjà grandement le site d’accueil et le line up avec des DJ comme Sven Väth, Sasha, Armin Van Buuren ou les, encore inconnus à l’époque, Justice et Erol Akan. Le pari est réussi puisque pas moins de 10.000 visiteurs se sont empressés de découvrir cette première édition.

Fort de ce succès, une deuxième édition est lance le 30 juillet 2006, toujours au domaine De Schorre à Boom. ID&T ne voulant pas se reposer sur ses acquis inaugure un camping et une scène le samedi soir où six artistes belges se produisent. Le dimanche n’est pas en reste de nouveautés non plus puisque le nombre de scènes est porté à huit. Cette édition convaincra près de 3000 campeurs et 15.000 festivaliers.

Petit à petit le festival se taille une place dans le calendrier très concurrentiel des rendez-vous incontournables de l’été et pour l’édition 2007, la Tomorrowland s’agrandit encore. Plusieurs scènes sont organisées le samedi en journée pour compléter ainsi la programmation du dimanche et en faire un festival se déroulant sur deux jours. Avec cinq scènes le samedi et neuf le dimanche, cette édition franchit la barre des 20.000 fêtards.

L’édition 2008, seulement la quatrième, est l’aboutissement des trois premières éditions avec peu de nouveautés dans l’infrastructure mais un soin apporté aux différents line up des scènes et une amélioration des infrastructures existantes afin de rendre ce festival encore plus convivial et accueillant. La présence Paul Kalkbrenner, Carl Cox, Steve Bug, Armin Van Buuren, Ellen Allien, Sasha, Para One, Gui Boratto, Chris Liebing, Ivan Smagghe, Kenny Dope et bien d’autres grands noms, convainc plus de 50.000 personnes à faire le déplacement.

L’année 2009 marque déjà le cinquième anniversaire de ce festival. Et nous pouvons dire qu’il a rencontré un succès éclatant avec la présence de plus de 90.000 festivaliers. Un anniversaire marqué par la présence de la traditionnelle panoplie des grands noms et surtout par le final époustouflant de Moby sur le mainstage. Une prestation musicale et pyrotechnique qui a coupé le souffle à toutes les personnes présentes et qui reste graver dans les mémoires. Ce magistral final explique probablement en partie la vitesse à laquelle le festival s’est retrouvé sold-out pour cette édition 2010 où pas moins de 120.000 personnes sont attendues sur deux jours. Que nous réserve donc maintenant ID&T pour la future édition 2011? Comme les organisateurs le disent si bien: Tomorrow is Mystery…

Tags

About author: Sultan El Turrah

Sultan El Turrah

Founder and owner of TheClubbing.com / Document electronic music since 1999.

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising