Enola – White Tango

Enola – White Tango

Enola - White Tango - Initial Cuts

Autant dire qu’Enola a mis la barre très haut avec son fabuleux Lost In Shibuya. Il tente de battre son propre record de techno en apnée avec ce premier single depuis son album Alone, mixé et pré-masterisé par son ami Scan X. White Tango jongle entre clicks machinals et percussions en profitant bien de la stéréo. En dix minutes, la moitié du cerveau de Noirdegout développe une mélodie profonde avec un piano discret aux envolées largement influencées par Detroit, en passant par un magnifique break central qui réduit presque le morceau au silence total de la jungle avant de repartir comme si de rien n’était. Il continue de taper sur ses congas avec Proud to Be Something, toujours percussif donc, mais moins linéaire que son vis à vis. Enola met ici l’accent sur le côté émotif de la musique à travers un superbe voyage tech-house aux frissons amplifiés par un discours fédérateur qui participe grandement à l’explosion finale…

Tags

About author: Tweek

Tweek

Reviewer and music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising