Le collectif bruxellois Digitalk Productions fête ses 2 ans d’existence

Le collectif bruxellois Digitalk Productions fête ses 2 ans d’existence

Digitalk Productions

Digitalk Productions aka Les renégats de la bande FM. En effet, Digitalk est un obscur collectif qui opère dans notre capitale depuis 2003. Ces renégats de la bande FM ont très vite fait parlé d’eux en piratant les ondes d’une radio urbaine et en séquestrant un grand nombre d’artistes belges et étrangers. Pour étendre leur message de propagande, ils ont également développé leur propre site Internet sur lequel on retrouve l’ensemble de leurs méfaits.

Selon nos sources, ils revendiqueront une nouvelle fois leurs droits en assourdissant leurs dissidents ce 2 avril à Charleroi (Klank) et ce 28 avril à Paris (Pulp). Il semblerait que se soit un nouveau coup médiatique pour célébrer leur deux ans d’existence. Un avis de recherche a été délivré à l’encontre de ses dirigeants : Nemio, Madmick, Candice et Stephen.

A cette occassion une interview de Nemio, fondateur de ce collectif, a été réalisé par le célèbre Dr. Tom pour son site www.digital-sessions.net.

Digitalk, c’est d’abord une émission de radio. Mais c’est aussi un collectif de quatre personnes qui se dévouent pour une passion commune : la musique… Fêtant ses deux ans, Digitalk Productions ne lésine pas sur les moyens et s’offre deux soirées pour fêter dignement cet anniversaire. Petit tour du propriétaire.

Démarrée en avril 2003 sur Vibration, radio indépendante bruxelloise, Digitalk est devenue en moins de deux ans une des émissions les plus écoutées dans la capitale belge. Son instigateur, Nemio, s’est tout simplement lancé dans le bain par passion: « Gamin, tous les prétextes étaient bons pour brancher ma radio! Sans cesse je réécoutais ce que j’avais préalablement enregistré: musique et animateurs farfelus confondus! Malheureusement à une époque tout se ressemblait. J’avais donc envie de faire quelque chose de différent! » Evidemment, cela ne s’est pas fait tout de suite, il fallait d’abord trouver un support et surtout une ligne conductrice! « Le projet initial de Digitalk était d’offrir une programmation musicale unique mais aussi et surtout éclectique! Pour cette raison, nous avons (re)mis en avant de nombreux styles tels que par exemple la new beat, l’italo, l’electro, le disconouveau, l’acid, le hip hop 80’s,… Ensuite, Digitalk voulait partager quelque chose de ludique et intéressant avec ses auditeurs! C’est pour cette raison que nous avons reçu de nombreux acteurs de la nuit pour débattre de sujets aussi divers qu’épineux! Ceci dit ce cocktail semble séduire et c’est tant mieux ! »

Tags

About author: Madmick

Madmick

Electronic music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising