Rodriguez Jr. – Baobab

Rodriguez Jr. – Baobab

Rodriguez Jr - Baobab - Mobilee

Rodriguez Jr. est de retour cet été avec son deuxième album, Baobab, toujours sur l’excellent label berlinois, Mobilee. Ce n’est pas sans dire que nous l’attendions avec impatience après le très réussi Bittersweet sorti en 2011 (déjà sur Mobilee). Une impatience d’autant plus vive que notre équipe suit l’évolution de cet artiste depuis plus de 15 ans déjà et son projet The Youngsters (duo formé entre Gil le Gamin et lui en 1999). A travers cet album, l’artiste souhaitait opérer un vrai retour aux sources et à ses inspirations. Ce n’est donc pas innocemment qu’il a choisi la symbolique du baobab.

« Baobab est à propos de mes racines. Il a essentiellement été écrit pendant mes voyages et j’avais le besoin de me reconnecter à mes racines: la musique que j’avais l’habitude d’écouter adolescent dans le sud de la France, mes premiers événements, cette fantastique sensation de fraîcheur, d’enthousiasme, et d’innocence. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de l’appeler Baobab : Un gros arbre, fier de s’élever dans un environnement luxuriant, ses racines toujours bien ancrées dans le sol. »

La première chose qui frappe en écoutant l’album est le pari réussi de l’artiste. En effet, il nous replonge clairement dans ses influences les plus anciennes et les plus lointaines sans jamais tomber dans la nostalgie « du temps ancien » et ne dépassant jamais le juste dosage de mélancolie nécessaire à cette introspection. Il tend un pont entre son passé et son présent en modernisant et rafraîchissant subtilement ses sonorités fondatrices. Il ouvre son champ de vision, s’enrichit de son histoire pour nous proposer un voyage dans son futur.

L’album forme un tout homogène tout en partant dans tous les sens. Sans jamais se perdre ou tourner en rond, il se balade dans un univers riche de genres, de mélodies, d’instruments et de sonorités. La voix de Liset Alea, chanteuse du groupe new wave Nouvelle Vague, offre aussi un parfait liant entre les différents chapitres de cette histoire, notamment sur le sublime Waste Tomorrow et le transcendant Take A Walk. Pour ceux qui connaissent bien la discographie de Rodriguez Jr., le dancefloor n’est pas loin avec l’efficace Monticello, le redoutable Radian ou le percutant et poétique Baobab. Vous recherchez des sons plus complexes ? Ellipsism répondra à vos attentes, tout comme The Heart Is A Woman ravira les amateurs de sons riches et plus subtiles. L’album offre aussi une vraie introduction avec le « cardiaque » et complexe An Evidence Of Time et une vraie conclusion avec le quelque peu pessimiste mais hypnotique Tomorrow Never Comes.

Rodriguez Jr. nous livre un album brillant, d’une grande richesse et profondeur. Notre seul regret est qu’il ne contient que 10 titres quant au vu de la qualité, nous aurions aimé pouvoir en avoir 10 de plus. Heureusement le bouton repeat nous sauvera!

Tags

About author: Sultan El Turrah

Sultan El Turrah

Founder and owner of TheClubbing.com / Document electronic music since 1999.

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising