Zimpala – The Breeze Is Black

Zimpala – The Breeze Is Black

Zimpala - The Breeze Is Black - Platinum Records

On commencera par évoquer ce qui nous chagrine: sur la fin, les titres Tomba et Kush n’ont pas l’envergure du reste du disque. Voilà, c’est dit. Car The Breeze Is Black, second album de Zimpala, trois ans après Almaviva, sans être un disque ultime, fait partie de ceux auxquels on apposera volontiers un « coup de coeur » de rigueur.

Esprit jazz, ambiances cinématographiques, et mélancoliques, dub subtil et racé, douceur pop et petite touche hispanisante de temps à autre: le projet mené par le Bordelais DJ BNX, qui s’est adjoint le service de plusieurs musiciens, a su finement orchestrer tous ces éléments pour engendrer une petite perle nu-jazz dont la capacité à nourrir l’imagination et à apaiser l’esprit s’est progressivement avérée évidente.

Pour le coup, un petit conseil s’impose: ce disque nécessite d’être écouté à plusieurs reprises pour en saisir toute la saveur, dans des conditions propices à la réceptivité. Ceci fait, il est fort à parier que vous lui ferez une place de choix dans votre discothèque, aux côtés de Cinematic Orchestra de Kruder & Dorfmeister et des productions de Compost.

Tags

About author: PussySelektor

PussySelektor

Electronic music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising