DJ Vadim – U Can’t Lurn Imaginashun

DJ Vadim – U Can’t Lurn Imaginashun

DJ Vadim - U Can't Lurn Imaginashun - BBE

Je sais pas si vous avez remarqué, mais ce premier semestre 2009 empile les excellents albums comme un maçon portugais. Il aurait été étonnant que DJ Vadim ne fasse pas partie de cette bonne série, lui qui nous a habitué à sortir des albums toujours aussi remplis qu’inventifs. Il peut regarder la scène hip-hop moderne de haut avec sa discographie qui s’étale de 1995 à nos jours, qui voient paraître ce huitième album qui le classe parmi les vétérans à la fraîcheur sans limite. Celui qu’on appelle le John Coltrane du hip-hop arrive en 2007 chez le label légendaire BBE avec The Soundcatcher, après un long séjour chez Ninja Tune. On notera un changement sensible de comportement de DJ Vadim qui ose enfin laisser sa timidité dans le backstage en chantant (dans un vocoder, certes), et en mettant son visage sympathique sur la pochette. Une personnalité qui n’a jamais déteint sur sa musique, puisque encore une fois, il ne reste pas dans l’ombre de la quinzaine de featurings et se manifeste comme un véritable chef d’orchestre.

Le flow ‘avance-rapide’ du français Big Red (ex-Raggasonic), pose les fondations du disque sur Soldier et son instru dubby, alimentée par 5Nizza au refrain. L’électronique vintage fait des merveilles sur R3 Imaginashun, le genre de morceau qui intéresserait Ed Banger, et Sabira Jade propose son R’n’B organique des années 2000 sur Thrill Seeker. Ces 18 titres que l’on mangera sans faim renferment beaucoup de bonne humeur : Juice Lee et Rjay rayonnent sur That Lite avec son gimmick radieux, puis sa production impeccable qui a un petit quelque chose kitsch mais pas ridicule, ressemblant de loin au Ms Jones de Billy Paul. Mais Vadim en a trop vu pour se limiter à ces deux genres urbains que sont le rap et le R’n’B. Effectivement, le premier single Hidden Treasure se range plutôt dans les bacs ska, le genre d’écart de style très cohérent que l’on retrouve sur le reggae atmosphérique de Under Your Hat, le funk digital de Pink Stiletoes avec le bien nommé Sunny, un peu d’Auto-Tune à la Kanye West sur Saturday, les samples bollywood déstructurés de Maximum avec La Méthode qui rappent comme des Puppet Mastaz qui auraient pris un cours de français. Vadim se prend même des vacances discoïdes avec Thrill 103 qui évoque le downtempo de Nightmares On Wax, ou l’instrumental Rock Dem Hot.

Pour les amoureux du vinyle, en l’occurrence le format idéal pour restituer le gros son de ce U Can’t Lurn Imaginashun, grouillez vous et sautez sur les 2000 exemplaires pressés!

Tags

About author: Tweek

Tweek

Reviewer and music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising