Arnaud Le Texier – Ivory Machine EP

Arnaud Le Texier – Ivory Machine EP

Arnaud Le Texier - Ivory Machine EP - Bass Culture Records

Fin 2009, nous vous avions déjà parlé du label de D’Julz avec la sortie de l’excellent EP, Let The Music Play de Zoë Xenia ([rev=709]review[/rev]) qui nous a bercé tout au long des fêtes de fin d’année. Le label est de retour en ce début d’année 2010 avec la sortie d’un nouvel EP, Ivory Machine du français Arnaud Le Texier, un EP franco-français en quelque sorte.

Arnaud Le Texier commence sa carrière dans les années 1990 dans la région de Rennes et organise ses soirées Promised Land à L’Espace. C’est durant cette période qu’il rencontre Nova Nova (du label F Communication) et qu’il a collabore sur un premier maxi single, EX EP. Après avoir géré pendant des années un magasin de disques dans sa région, il monte s’installer à Paris où il continuera sur cette voie. Petit à petit et parallèlement à cette activité, il développe sa carrière de DJ et obtient de très nombreux passages sur Radio FG ainsi qu’une résidence de cinq ans au Queen. Il tourne aussi dans le monde entier et joue aux côtés des plus grands noms que compte la scène mondiale. Mais à la fin de l’année 2000, une soirée marquera plus profondément son parcours. Il joue à Miami aux côtés de DJ britannique James Warren. Le feeling passe et une collaboration est née. De celle-ci naît le label; Atcha Recordings, plutôt orienté Deep House et Trip-Hop, et le label Kailash Records, plutôt orienté Tech-House, Break Beat et Techno. Le duo ne s’arrête pas là et lance le label Safari Electronique qui se concentrera plus sur les sons expérimentaux et minimalistes. Ce label lui a permis d’attirer et de produire des d’artistes tels que D’Julz, Italoboyz, Shinedoe, Damian Schwarz, Luca Bacchetti et Johnny D. Cette notoriété ascendante lui ouvre aussi les portes de labels tels que Children of Tomorrow, 20:20 Vision, Robotronic, et aujourd’hui du label de D’Julz, Bass Culture Records.

Cet EP 3 titres s’ouvre sur le track éponyme, Ivory Machine. Profond et hypnotique, son intro atmosphérique nous conduit progressivement au rythme central et le solide rythme donné par le tambour. Chaque son est emboîté juste comme il faut pour créer une atmosphère unique et une ouverture complète du morceau. Alex Picone nous propose également une version revisitée de ce titre. Après le succès de sa propre sortie sur ce label, Thai EP, il nous propose un remix dans cette continuité, avec des sons plus étouffés, un ajout de cymbales tout en préservant la structure originel du morceau. Pour clôturer cet EP, le titre The Saturday Kick Project nous envoie un son bien lourd avec un kick prédominant. Un titre qui respire la puissance et à écouter sur un sound system qui peut retransmettre celle-ci sous peine de passer à côté. La basse lourde est contrebalancée par des sons spatiaux qui forment un équilibre d’une efficacité redoutable.

Tags

About author: Sultan El Turrah

Sultan El Turrah

Founder and owner of TheClubbing.com / Document electronic music since 1999.

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising