Naoki Kenji – Shiokaze

Naoki Kenji – Shiokaze

Naoki Kenji - Shiokaze - 4MPO

Naoki Kenji, Uwe Schmidt de son vrai nom, n’est probablement pas un illustre inconnu pour les amoureux de la Chill Out. Sous son propre pseudonyme ou à travers son alias JP-Juice ou encore à travers son groupe Planet Lounge, l’artiste nous délivre régulièrement un son relaxant et planant à la juste mélodie et d’une très grande finesse. Fidèle à sa qualité, il est devenu d’EP en albums, un des représentants les plus influents de la musique électronique mélodique. Ce germano-japonais a grandi dans la ville « high tech » de Tokyo où il commença à jouer du piano dès l’âge de cinq ans. A l’âge de treize ans, il rentre dans un groupe de son école où il joue de la guitare électrique avant de découvrir quelques années plus tard le son électronique à travers lequel il découvre son âme et un moyen de générer à travers la musique ses émotions avec des arrangements acoustiques et un mélange de son issus de la nature et de son abstrait. Naoki Kenji est donc de retour en cette fin d’année 2011 sur son propre label 4MPO, fondé en collaboration avec Tomio Tremmel alias The Sushi Club, avec son huitième album Shiokaze. Ce nom énigmatique signifie la « brise salée » est évoque parfaitement l’atmosphère de cet album composée sur les îles espagnoles des Baléares. Cette atmosphère paradisiaque et marine se retrouve à travers plusieurs titres de l’album qui intègre également des approches plus jazzy.

Ki Ite Mite nous plonge directement dans cet univers intégrant ces sons naturels et abstraits avec la surprise de découvrir que l’artiste ouvre son album sur le morceau à la basse la plus puissante de l’album. Afin de casser cette entrée en force, l’artiste nous présente en deuxième plage son Umi Prelude qui nous plongera dans deux minutes trente de pure détente sur fond de brise marine et nous préparant ainsi admirablement à savourer le magnifique Umi No Oto et la sublime voix de la chanteuse japonaise Shizu. La voix se laisse glisser tout en douceur sur l’univers magnifiquement développé par l’artiste. Cette voix envoutante ne nous abandonnera pas puisque nous aurons le plaisir de la redécouvrir sur le plus jazzy Hoshi ou le plus dynamique Kitai Sasete. Il serait tout aussi dommage de ne pas prendre le temps d’écouter Stratos 57 et son approche plus uptempo sur fond de plage de synthés hypnotiques et de trompettes distillées dans l’arrière plan sonore. Le savoureux Tu Momento est l’occasion de découvrir la voix (et le texte) de Patricia Leidig alias Almadrava qui nous susurre en douceur ses mots sur une mélodie leur offrant une belle mise en valeur. L’atmosphère de l’album nous imprègne progressivement jusqu’à nous emmener sans nous rendre compte de moments de relaxation à des moments de réveil énergétique (tel le titre Por Ti ou Slow Moves). Naoki Kenji nous offre une descente en douceur pour terminer l’album avec le Night Remix du titre Kitai Sasete. L’artiste réussit à nous présenter une approche Chill Out teintée de Deep House et cuivrée du son Jazzy et nous offre ainsi le parfait dosage entre une atmosphère émotionnelle et intimiste tout en s’ouvrant sur le monde et ses richesses culturelles et naturelles.

Tags

About author: Sultan El Turrah

Sultan El Turrah

Founder and owner of TheClubbing.com / Document electronic music since 1999.

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising