Interview: Chris Dee

Interview: Chris Dee

Chris Dee

A travers cette interview, découvrez Chris Dee, DJ Belge, qui vie sa passion à fond tout en gardant les pieds sur terre. Son seul objectif est de faire partager cette passion avec son public.

TheClubbing.com: Bonjour Chris, pour ceux qui ne te connaîtraient pas, peux-tu te présenter rapidement?
Chris Dee: D’origine italienne de par mon père et allemande de par ma mère, j’habite en Belgique depuis mon enfance. Je joue House, Deep House et Funky House même si je suis passé par plusieurs styles auparavant.

TheClubbing.com: En quelques mots, peux-tu nous résumer ton parcours?
Chris Dee: Musique, musique, musique… (Rires). Pour parler sérieusement, je suis né à Bruxelles et dès l’âge de 4 ans, j’avais un goût profond pour la musique. C’est en 1983 avec un ami (Steph Akenan du Label Mackenzie), que nous décidèrent de prendre les choses un peu au sérieux. Je fais quelques remix (Shalamar – Whisper – Kool & The Gang) avec d’autres styles tel Neon Judgement, tous les groupes New-Waves de l’époque et même de la commerciale. Je n’avais pas vraiment de style car mon plaisir était de mélanger tous ces disques pour en faire un mix apprécié de mes amis. En 1988 (début de la New-Beat), je me suis dirigé vers la Deep House et la House où les débuts avec Farley Jackmaster Funk et d’autres morceaux bien connus à l’époque du Boccaccio situé à quelques kilomètres de Gand étaient compilés par un ami Olivier Pieters (résident du club). J’ai joué au Carat (after-club pour un DJ Contest), au Outline en guest, au Milky-way en tant que résident, etc.), puis j’ai officié à l’hôtel Hyatt Regency de Bruxelles. Sinon comme tous les jeunes DJ, il m’est arrivé de faire quelques soirées entre potes dans une maison après avoir séché les cours. Pas bien ça et à éviter! Avec le temps, j’ai commencé à jouer dans des soirées, clubs, bars, endroits où je pouvais exploiter mon style underground.

TheClubbing.com: Comment est née en toi ce gout pour la musique électronique et en particulier la deep-house?
Chris Dee: Disons dans le milieu du Deejaying. Cela a commencé en 1984 quand un ami de longue date, Stephan Akenan du label Mackenzie, m’a proposé de faire un mix. Depuis, j’ai été infecté par ce virus

TheClubbing.com: Tu as été marqué par les pionniers que sont Farley Jackmaster Funk, Marshall Jefferson, etc. Peux-tu nous en dire un peu plus sur tes influences musicales?
Chris Dee: Comme je l’ai déjà dit avant, je suis passé par plusieurs styles (Disco, funk, rap, new-wave, new beat, trance, …) pour en arriver à celui que j’essaie de faire connaître aux clubbers non averti en la matière. Je reste à l’écoute des influences diverses tout en appréciant la bonne musique.

TheClubbing.com: Tu apprécies tout particulièrement des producteurs tels Kevin Yost, Brett Johnson, ont-ils une influence dans tes mix?
Chris Dee: Pas vraiment mais ce sont des artistes que j’apprécie pour leur façon de composer et leur culture à valoir.

TheClubbing.com: En l’espace de quelques années, on est passé de l’underground à la professionnalisation et la commercialisation du mouvement électro… que penses-tu de cette évolution?
Chris Dee: C’est une évolution qui permettra aux artistes qu’ils soient deejays, compositeurs ou remixeurs d’avoir un statut reconnu par l’état et qui nous permettra entre autre de faire valoir nos droits. Nous essayons d’en faire un métier aussi valorisant que celui de l’employé de bureau ou de l’ouvrier en usine. Quand je dis métier, c’est avant tout une passion.

TheClubbing.com: Après plusieurs collaborations sur le label Chocoflash entre autre, tu rejoins le tout nouveau label parisien Nouveau Né Records ou tu sortiras ton tout premier disque. Comment est venue cette coopération? Qu’est ce qui ta séduis chez eux?
Chris Dee: En envoyant un email pour proposer une de mes compos. Ce qui m’a séduit c’est leur rapidité à répondre et leur simplicité en donnant la chance à ceux qui veulent y arriver. Pour info, ce maxi sortira d’ici quelques mois!

TheClubbing.com: As-tu d’autres projets en cours? Nouveau maxi, collaboration, remix?
Chris Dee: Une prochaine sortie sur le label Double Down Recordings (label de Dizzy). Et quelques remix, compo en cours dont je garde le secret bien au chaud. (Rires) Ces compos sont réalisées en compagnie de DJ Timothée. Pour en savoir plus: http://www.ultimatepaper.net Collaboration depuis plus d’un an et pour une longue période (rires) avec Credendo Vides (Ingénieur du son). Un projet verra le jour en compagnie de DJ Sispeo résident du Bliss.

TheClubbing.com: La Belgique n’est pas réputée pour sa scène house/deep-house… quelle est ta vision de celle-ci? Y’a-t-il un public enthousiaste pour ce type de son?
Chris Dee: C’est un peu comme la New Beat en 1988, période durant laquelle les deejays étaient un peu comparés à des extra terrestre venu d’une autre dimension. Cette « New Beat » qui est à la base de la musique électronique actuelle n’était soi-disant qu’une vague passagère. Depuis, les clubbers ont accroché ce style qui ne cesse d’évoluer et cela dans la techno, l’électro et… la house. Tous cela pour croire que d’ici quelques années, la Deep House, la House seront bien implantées chez nous. Il existe des villes avant-gardistes telles que Louvain, Gent, etc. mais trop peu à mon goût.

TheClubbing.com: Peux-tu nous dire deux-trois mots à propos de ton actualité à l’étranger et chez nous?
Chris Dee: Je serai à Charleroi les Jeudi 30, vendredi 31 mars et dimanche 02 avril pour le 10ème anniversaire du Carolo Music Rallye (à confirmer). Le 15 avril à Paris pour le label Nouveau Né Records. Le 22 avril à Taipei – Taïwan (confirmé à 90%). Le vendredi 28 avril à Bruxelles pour la soirée Hush Hush Tonight. En projet les vendredi 05 et samedi 06 mai pour la radio MaxFm à Grenoble avec un DJ Set en radio du vendredi et une soirée en club du samedi. Le 20 mai en Suisse à St Gallen (Zurich) au Backstage grâce à Tokyma.Fm – www.tokyma.fm (Radio avec qui je travaille en collaboration depuis quelques années). D’autres booking sont prévus pour la suite à l’étranger.

TheClubbing.com: Tu joues à Paris au mois d’avril, est-ce ton premier passage dans la capitale? si non que penses-tu du public parisien?
Chris Dee: Non, j’ai déjà joué à Paris plusieurs fois avec quelques passages dans les studios de MediaGong (www.mediagong.com), une soirée au BackUp en compagnie de Sam Karlson et Florencio (responsable de Sohype), au Mandela DJ Bar, resto lounge, et bien sûr ce 15 avril dans le bateau le Concorde Atlantique. Le public parisien est un public très ouvert et toujours à la recherche de nouveaux artistes.

TheClubbing.com: Un petit mots sympa?
Chris Dee: Merci de m’avoir accordé une interview et à très bientôt.

Tags

About author: Ant-1

Ant-1

Electronic Music Lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising