Various Artists – Muting The Noise

Various Artists – Muting The Noise

Various Artists - Muting The Noise - Innervisions

Auparavant omniprésent dans les soirées Techno, ce lieu à part appelé chill-out a malheureusement disparu des clubs et des festivités Electro en général. Hélas, le terme « ambient » inventé par le maître en la matière Brian Eno, est aujourd’hui quasiment obsolète au vu des sorties actuelles, majoritairement orientées dancefloor. Et c’est bien dommage, car quoi de mieux qu’une musique atmosphérique dénuée de boum-boum pour faire un break entre deux montées? Eux qui ont plutôt l’habitude de sortir des maxis House et Techno organiques et élégants (cf. Henrik Schwarz, Marcus Worgull ou le dernier Laurent Garnier), Âme, auteur du classique Rej, et Dixon de Jazzanova ont eu comme un déclic lors de leur première visite au Japon.

Le communiqué de presse raconte qu’en sortant de l’hôtel le premier jour à Tokyo, Dixon se disait que « quelque chose était différent ici, qu’il y avait beaucoup de monde et beaucoup de voitures dans la rue, mais qu’en même temps tout était si tranquille – comme si le son se coupait de lui-même à l’intérieur de soi, que l’on retrouvait une paix intérieure ». Et plutôt que d’ouvrir un club de Yoga ou de Taï-Chi-Chuan, c’est cette compilation qui découle directement de ce sentiment de sérénité qui l’a frappé à ce moment là.

Dans un magnifique package blanc en tissu, doté d’un livret de 60 pages, l’objet mérite déjà qu’on l’accueille dans nos étagères à disques. Et à l’intérieur de cette seconde sortie CD d’Innervisions, c’est le calme et la quiétude qui prennent le relai : Karma joue une superbe berceuse de 10 minutes, Âme et I :Cube entrent dans la Trance, Henrik Schwarz laisse son côté soul en standby pour une pièce de piano cosmique, Stefan Goldmann dévoile une facette expérimentale qu’il cachait derrière sa géniale House minimale, sans oublier les 18 minutes de montées ecclésiastiques du pionnier Klaus Schulze… Forcément, on retrouve quelques japonais (ou artistes résidants au Japon) aux commandes, avec les habitués Tokyo Black Star, un inédit de 1994 de Terre Thaemlitz (avec un nom aussi charmant que leur musique) ou Koss aka Kuniyuki pour un track brumeux…

Un bel exemple d’ouverture d’esprit!

Tags

About author: Tweek

Tweek

Reviewer and music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising