James Johnston – Honesty EP

James Johnston – Honesty EP

James Johnston - Honesty EP - Undertones

Le label Undertones, petit frère du label Kolour Recordings, nous propose en cette fin de mois de novembre la nouvelle release de l’anglais James Johnston, Honesty EP. James Johnston découvre la musique électronique au début des années 90 dans les différents clubs anglais. Il aborde celle-ci par la House avant de s’orienter petit à petit vers la Techno et la Drum’n Bass. Courant 1997, il compose d’ailleurs plusieurs titres autour de ses deux genres mais quand les premiers labels Techno lui proposent de les éditer, il a un peu perdu son attrait pour ses styles musicaux et s’est dirigé vers la musique expérimentale. Il éditera d’ailleurs avec son frère plusieurs sorties sous leur label Consume et produira avec divers artistes sous plusieurs pseudonymes plusieurs tracks entre 2000 et 2002. Dès 2002, il intègrera comme guitariste un groupe de Noise Rock qui deviendra par la suite un duo avant de se séparer fin de l’année 2004, après avoir tourné dans toute l’Europe et sorti plusieurs release sur plusieurs labels. Début de l’année 2005, il forme avec son frère et sa copine, un groupe Electro Rock, grâce auquel, il refera le tour d’Europe et réalisera également plusieurs sorties. Et c’est en ce début d’année 2009 que James Johnston redécouvre les joies de la House et retourne ainsi à ses tous premiers amours.

De par son parcours éclectique et ses différents mouvements musicaux, James Johnston a une culture musicale très large et très ouverte, ce qui se sent indéniablement dans ses productions. Son EP Honesty, bien qu’orienté Deep House puise ses inspirations de tous les côtés pour nous offrir un univers très particulier. Le premier titre She’s Gone, posté il y a un peu plus de trois mois sur SoundCloub, a reçu un tel plébiscite que Justin et Mike du label Undertones lui ont proposé d’en faire une release complète, ce qu’il fera en composant deux titres complémentaires. Mais revenons à She’s Gone encore quelques instants. Ce titre composé à partir d’un sample de la célèbre chanson Ain’t No Sunshine de Bill Writhers, est une titre oscillant autour de la frontière entre Deep House et House. Une mélodie très présente, synthétique, au vocal minimaliste mais non pas sans importance. You’re Still The Same démarre sur une basse plus profonde, plus lourde. La mélodie devient plus discrète et plus lente, sans être moins travaillée pour autant, le vocal prend une place plus dominante. Le titre le plus grave et le plus deep de la sortie. I Can Show U est, quant à lui, quelque peu plus linéaire et donne une très légère impression de déjà vu parce que les ficelles utilisées sont un mix du premier et deuxième titre. La vraie nouveauté du titre réside dans un vocal chanté très présent et typiquement « house ». Ce titre aurait probablement mieux trouvé sa place sur une sortie séparée où il n’aurait pas été aspiré par les deux premiers. »

Tags

About author: Sultan El Turrah

Sultan El Turrah

Founder and owner of TheClubbing.com / Document electronic music since 1999.

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising