Various Artists – Tigersushi More G.D.M. X – 10 Years of Goddam Music

Various Artists – Tigersushi More G.D.M. X – 10 Years of Goddam Music

Various Artists - Tigersushi More G.D.M. X - 10 Years of Goddam Music - Tigersushi

Fêter ses 10 ans en 2010, ça veut dire qu’on est né en 2000 et ça c’est la grande classe. Plus sérieusement, Tigersushi compte parmi ce qui se fait de mieux en modernisme électronique, le genre de structure qui qui fait presque tout à la maison, de la promo, du graphisme, de l’enregistrement studio, sans pour autant être autiste et renfermé, confère les collaborations sur les compilations D*I*R*T*Y ou Kill The DJ avec Ivan Smagghe. A coup de More GodDamn Music (G.D.M.), Joakim et son bébé Tigersushi sortent une double compilation anniversaire et rétrospective qui retrace parfaitement les évolutions et choix musicaux de ce label, à l’origine website un peu fourre-tout.

Avec quelques rares sorties par ci par là, on n’avait pas le recul nécessaire pour se rendre compte à quel point Tigersushi était un label complet et aussi pointu qu’une aiguille à tricoter, tous styles confondus. Le pack regroupe raretés, classiques et inédits, à commencer par le premier cd qui montre sa facette pop et scénique. Let’s go avec le mélange entre electronica robotisée et influences Moroder des Principles Of Geometry. Les premiers succès « rock » du label sont bien sûr présents avec par exemple le maintenant classique Antibodies de Poni Hoax, ou la pop criarde de Panico. Tube ultime de 2009, on retrouve le God Will Break It All de Krikor And The Hillbillies dans sa version J-C Edit qui troque le côté dark de l’original pour des vacances funky. Plus chelou, il y a l’alien My Sister Klaus et sa new wave barrée à la française en hommage à Taxi Girl, ou la coréenne Nakion pour un track bizarrement ludique. Coup de coeur du label, Joakim a déniché par hasard les sud-africains Desmond & The Tutus avec cet espèce de tube pop estival qui fait bronzer les machines au soleil.

Mixé par le capitaine du navire Joakim, le second cd, Hard, démarre ambient avant d’envoyer des trucs improbables, comme le Devils de Maestro, une pop hantée un peu barjot. Les enchaînements sont difficiles et la sélection lorgne vers l’expérimental, en témoignent la minimale poussiérreuse de Crackboy, l’étonnant remix de Jackson qui métamorphose Panico avec une hache, le projet drone de Discipline, ou le folk étrange de Guillaume Teyssier, spécialiste des BO de film. A suivre dans une tournée mondiale à partir de mai!

Tags

About author: Tweek

Tweek

Reviewer and music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising