Johannes Heil – Loving

Johannes Heil – Loving

Johannes Heil - Loving - Cocoon Recordings

Johannes Heil n’est plus vraiment a présenté à la plupart d’entre vous. Actif depuis 1995, il compte déjà à son actif plus d’une cinquantaine de releases et un nombre encore plus élevé de remixes. Cet infatigable voyageur a déjà usé les platines aux quatre coins du monde et sévit sur des labels aussi reconnus que Datapunk, Metatron Recordings, Klang Elektronik ou Kanzleramt et c’est donc avec une certaine surprise que nous le voyons débarquer aussi tardivement sur le label de Sven Väth, Cocoon Recordings. Plus précisément d’ailleurs, je dirais avec une surprise et une question « pourquoi n’y était-il pas encore? ». Après deux EP sur la structure francfortoise, l’artiste débarque donc en force et prend plein pieds dans le label avec la sortie de cet album Loving.

Ce nouvel album de l’artiste porte d’ailleurs bien son titre puisque l’artiste nous démontre avec brio son amour pour la musique électronique sans se soucier aucunement des genres et des étiquettes. Il est multi-facette et il tient à le montrer, pour ne pas dire l’assumer, sans aucun complexe en faisant sauter toutes les barrières pour faire exactement ce qu’il lui plait. Par exemple, l’album s’ouvre sur le titre Hallelujah qui est clairement dans une House Africaine/Tribal et se termine sur le titre Deep House, Loving en passant le plus Techno The Ace ou l’envoûtant Seeded. To The Groove mérite aussi un petit détour devant son côté ultra efficace du dancefloor avec ce rythme tendu et le vocal hypnotiquement minimaliste. Avec Glockenspiel (le « carillon »), il illustre parfaitement son track puisque ce dernier nous en emmène dans un concert de carillon et de clochettes sur fond de grosse basseline. Ce contraste légèreté/bassline s’atténue quelque peu dans le titre suivant Freedom Of Heart qui se veut plus ouvert et reposant mais il reprend la recette sur A Holo Static, plus de clochettes ou carillons mais une basse profondément Dub Techno sur fond de nappe mélancolique suivie d’une mélodie jouée au xylophone. Johannes Heil à l’approche de la fin de l’album reprend un virage plus House avec le Twentythree plus chaud et un Could This plus groovy avant de conclure ce LP avec le magnifique et deep titre éponyme, Loving.

Pour ce neuvième album, Johannes Heil nous fait voyager dans son univers qui semble sans limite et sans frontière. Il nous propose avec Loving, un album musicalement très ouvert qui garde toute sa cohérence sans la moindre fausse note ce qui en fait probablement un des meilleurs albums 2010.

Tags

About author: Sultan El Turrah

Sultan El Turrah

Founder and owner of TheClubbing.com / Document electronic music since 1999.

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising