Crowdpleaser – Crowdpleaser

Crowdpleaser – Crowdpleaser

Crowdpleaser - Crowdpleaser - Turbo Recordings

S’auto-attribuer le pseudonyme de Crowdpleaser, ça peut paraître un peu prétentieux au premier abord. Le suisse fait de la house minimale aux accents world avec beaucoup de simplicité et d’humilité et fera effectivement plaisir aux foules en début ou en fin de soirée de préférence. Pour son premier album solo, il atterrit sur le vénérable label canadien Turbo Recordings après des essais réussis chez les non moins fameux Mental Groove, Viking Music, Drumpoet Community ou Wagon Repair. En invitant des vocalistes comme Wamian Kaid, le gourou psychédélique Terence McKenna et Mr. Schönborn, Crowdpleaser entend bien injecter du rêve dans un style déjà maintes fois exploité.

Together We’re Strong est une entrée en matière qui fait bien son boulot, lorsqu’un voile mystérieux flotte devant cette techno midtempo teintée de funk aux allures de début de set de Laurent Garnier. Spinelli est construit comme un jam acoustico-électronique dans lequel chaque musicien répond à la question du précédent en utilisant son instrument. Un track qui fait voyager à la fois à l’horizontal et à la verticale, à bord d’un avion à destination du continent africain ou d’une fusée qui s’envole vers la Lune. A ce titre, Nenekri tutoie l’afrobeat à coup de minimal-house, en consolidant cette ambiance peinarde et métissée qui règne depuis le début. L’hypnotique Jewel Self Dribbling Basketball semble faire une éloge de la drogue, puis le tempo ralentit sur Emilie, techno dubby trop étrange et squelettique pour convaincre. La fin du disque comporte son lot de titres à placer absolument dans un set, à l’image de la pop-house mélancolique de Was? ou Jonx, petit bijou de techno mélodique qui semble avoir été confectionné dans une usine désaffectée de Detroit…

Tags

About author: Tweek

Tweek

Reviewer and music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising