Aes Dana – Perimeters

Aes Dana – Perimeters

Aes Dana - Perimeters - Ultimae Records

Mettant toujours le design au premier plan au même titre que la musique, le label Ultimae est fier de présenter sa nouvelle charte graphique à travers le dernier album d’Aes Dana. Une fibre artistique qui fait l’identité du label, en plus de ses sorties de qualité constante, maintenant ici la barre vers le large avec Perimeters. Vincent Villuis envoie une nouvelle salve downtempo enrichie épisodiquement par le compositeur germanique Christoph Berg aka Field Rotation qui mène à bien Anthrazit et ses légères touches orientales, voyageant entre bleeps electronica et nappes ambient bourrées d’émotions. Petite particularité masquée, la majeure partie de Perimeters a été enregistré lors de la résidence de l’artiste aux Dominicains de Haute-Alsace, dans un ancien cloître ré-aménagé en music hall, se servant ainsi au maximum de l’atmosphère dégagée par le lieu pour en reproduire l’intimité sur album. Confiné entre ces quatre murs, il vide alors ses pensées à travers des morceaux comme Snöflinga, profond exercice de downtempo typiquement Ultimaesque. Au milieu de ce disque idéal pour chiller en paix, l’éponyme Perimeters laisse entrevoir une facette trance progressive pour 10 minutes de contemplation décontractée, avant cette épopée en profondeur qu’il appelle In Between, durcissant encore le tempo. Même si l’album s’écoute du début à la fin pour ne perdre aucune miette de l’installation de ce décor solennel, difficile d’isoler des morceaux, si ce n’est les intenses petites pépites Antimatter (Ante) et Antimatter (Post) qui s’accouplent à l’aube dans un jardin à la fois maculé de rosée et ruiné par la danse nocturne des festivaliers…

Tags

About author: Tweek

Tweek

Reviewer and music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising