Interview: DJ Cave

Interview: DJ Cave

DJ Cave

Je rejoins donc comme prévu Inge Kjeilen alias DJ Cave ce vendredi 25 février 2005 pour la soirée « Belgik Is Fantastik » afin de lui poser quelques questions lors de l’entrevue qu’il a bien voulu nous accorder. Pour petit rappel, ce jeune DJ/producteur norvégien est l’auteur du devenu très célèbre « Street Carnival » (G Tracks, 2004).

 

Fuel: Salut Inge, comment va?
Cave: Très bien, merci. J’ai hâte de commencer mon set.

Fuel: Quand as-tu découvert la musique électronique?
Cave: J’écoutais beaucoup de métal auparavant. J’ai ensuite découvert Prodigy, dont je suis devenu fan! Leurs sons me rendaient fou. Avec l’arrivée d’Internet au début des années ’90, j’ai pu découvrir beaucoup d’autres styles, dont les premiers sons techno. Depuis lors je suis passionné de techno.

Fuel: Pourquoi as-tu voulu devenir DJ?
Cave: Lors de mes premières sorties d’ado, cela m’énervait de ne pas pouvoir « animer ». Je voulais pouvoir jouer des sons que j’aimais, avoir le contrôle de la musique et des gens. J’ai donc commencé le DJ’ing. Je jouais beaucoup de trance au départ, puis de la techno mais toujours très mélodique. Après quelque temps, je m’ennuyais à « simplement » enchaîner deux morceaux. Je me suis alors dirigé vers une « banging-tribal » techno, ce qui m’a permis de m’amuser davantage.

DJ CaveFuel: Plus amusant techniquement?
Cave: Exactement ça! J’essaye toujours de donner de la vie a mes sets grâce aux cuts, scratchs, boîte à effets, etc. Avec ce style, je peux vraiment prendre mon pied.

Fuel: Quel est ton meilleur souvenir de soirée?
Cave: Sans hésitation le Japon (pour le moment). Les gens sont fantastiques. Ils t’abordent dans la rue avec beaucoup de gentillesse et de respect, ils t’acceuillent très bien et pendant la soirée, crient du début à la fin de ton set!

Fuel: Dans quels évènements aimerais-tu te produire?
Cave: I Love Techno bien sûr! Cela reste une référence mondiale. Des soirées telles que Time-Warp ou Dance Valley me plairaient aussi.

Fuel: Et le Fuse?
Cave: Bien entendu! Un des meilleurs clubs techno au monde. J’y suis déjà allé plusieurs fois en tant que clubber. Quelle atmosphère! Le public est génial et les résidents sont très forts. Je serais heureux et fier de pouvoir y jouer.

Fuel: Tu joues beaucoup de releases belges pendant tes sets. Quel est ton producteur préféré?
Cave: En effet, la Belgique est remplie de producteurs hors du commun. Ortin Cam, Tomaz, Filterheadz, Redhead, Tom Hades (pour ne citer que les plus connus) proposent de supers sons.
C’est dingue de retrouver, dans un si petit pays, autant de talent: DJ, producteurs, soirées, clubbers : tout est génial! C’est pourquoi j’admire autant la Belgique.

Fuel: Et sur le plan international?
Cave: Des gens comme Ben Sims et son groove unique, les sons funkys de Umek… chacune de leurs sorties est une bombe. Mais aussi les producteurs « de l’est »: Kanzyani, Nastic, Kobaya, sans oublier bien sûr les nordiques: Hertz, Pratap, Johan Bacto,…

Fuel: Et DJ Preach?
Cave: Philippe? Un très bon ami, j’adore ce qu’il fait, je joue beaucoup ses disques… si jeune et un style unique (qui cartonne en plus… rires). J’ai beaucoup de respect pour lui, il a énormément de talent. Certainement un futur grand! Pour citer un dernier, je dirais Speedy J! Il est au top depuis si longtemps, c’est fou. Respect!

DJ CaveFuel: Pourrais-tu me citer des titres dont tu raffoles?
Cave: Los Hijos Del Sol de Tomaz et Filterheadz. Quel carton! C’est suite à ce disque que je me suis décidé de me diriger dans cette direction. I Love this track!

Fuel: Et en dehors de l’électronique?
Cave: mmmhhh j’adore Britney Spears! (rires…) Plus sérieusement … (rires à nouveau), il y a tellement de styles dans l’électronique que j’y suis plongé en permanence. J’essaye d’écouter un max de trucs différents, de toujours découvrir plus!

Fuel: Parlons un peu de tes releases… quelle est l’acualité?
Cave: Dynamic EP vient de sortir et j’attends avec impatience la sortie de Reptile Park EP, j’ai eu des feedbacks encouragants. Il y a eu quelques problèmes, elle est seulement retardée.

Fuel: D’où t’inspires-tu pour produire?
Cave: De tout et de rien. Je passe parfois des heures entières scotché au pc sans rien faire, parfois cela vient en quelques minutes. Je suis aussi bien inspiré en regardant un film qu’en faisant du shopping! Parfois, il m’arrive de sortir et courir un peu pour retrouver des idées.

Fuel: Produis-tu toujours ce style de sons?
Cave: Non, j’expérimente beaucoup chez moi. J’aime m’aventurer dans des bassline très synthétiques, des sons électro, ou plus proche de mon style, des sons funkys. Il m’arrive même parfois de produire des morceaux techno assez durs.

Fuel: Les projets à venir?
Cave: J’ai d’autres projets en plus des deux cités avant, mais rien de signé pour l’instant.

Fuel: Et ton nouveau label? Pourquoi ouvrir ton propre label? Quelles releases sont déjà confirmées?
Cave: Concernant Spilo Rec, la première release est déjà finie. Les promos arrivent bientôt, j’espère qu’une review sera faite (rires). Elle contient trois tracks, trois versions différentes de Speleon; à savoir: l’originale by myself, un remix de Pratap et un de Mr. Ben Sims! A surveiller. Un deuxième EP est en cours, on sera très vite fixé et j’ai déjà une idée pour le troisième.
J’ai voulu ouvrir mon propre label afin de proposer aux gens les différentes sonorités que l’on peut retrouver dans mes DJ sets. Il ne sera donc pas représentatif d’un seul style.

Fuel: Quels artistes aimerais-tu voir sur SPILO?
Cave: Je suis très heureux d’avoir eu Ben Sims pour le premier. Je serais très content d’avoir des remixs ou EP complets de gens comme Hertz, Pratap, Felipe & Nicolas Bacher, Mark Williams, Paul Mac, Valentino Kanzyani ou encore Boriqua Tribez.

Fuel: Peux-tu me parler du titre Ragga Tip 2004 Bootleg?
Cave: Bien sûr! C’est en fait un bootleg personnel que j’ai réalisé à partir d’un vieux track (un de mes premiers, vraiment primitif ) et de samples récents. Je n’ai ce titre que sur CDr et je pense ne jamais le sortir; c’est un genre de track perso. Je t’enverrais le MP3 avec plaisir.DJ Cave

Fuel: Et le titre Vibes?
Cave: Mais d’où tu sors tout ça toi? (rires). C’est aussi un titre sur CDr, il sortira certainement bientôt, stay tuned!

Fuel: Penses-tu composer un album?
Cave: Pour le moment, je me concentre sur mon label et sur mes EP. Mais j’aimerais beaucoup m’enfermer plusieurs semaines pour faire cet album. J’ai comme idée de réaliser une dizaine de morceaux, mais pas dancefloor; plutôt des sons à écouter chez soi, des tracks plus étoffées donc.

Fuel: Merci déjà, on se retrouve à la fin de ton set pour terminer cet interview…
Cave: Avec plaisir, j’espère te voir pendant mon set, je suis très motivé et y a de l’ambiance!

***Quelques heures plus tard***

Cave: Alors t’as pu écouter Vibes, ca t’a plu?

Fuel: Pas qu’un peu… quel set énergique!
Cave: Merci. Ce fût un plaisir de jouer ici ce soir. Les gens dansaient comme des fous malgré l’heure tardive…

Fuel: Mais on est en Belgique...
Cave: Incroyable, vivement la prochaine!

Fuel: Pour terminer, aurais-tu quelque chose de particulier à ajouter?
Cave: Merci aux clubbers présents ce soir! Pour les éventuels fans, n’hésitez pas à checker mon site, il est régulièrement mis à jour. Vous pourrez y retrouver toutes les news, et même écouter des extraits de titres à venir.

Tags

About author: Fuel

Avatar

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising