Interview: Alexander Kowalski

Interview: Alexander Kowalski

Alexander Kowalski

Lors de son passage à la soirée Belgik Is Fantastik ce samedi 25 février, Alexander Kowalski nous a accordé quelques minutes pour une interview. Il revient sur son incroyable première nuit au Tresor à Berlin, nuit lors de laquelle tout a commencé, avant de nous parler des ses productions et de ses futurs projets.

TheClubbing.com: Pour commencer, un joyeux anniversaire en retard de la part de toute l’équipe de TheClubbing.com! Nous te remercions également d’avoir accepté cette interview. Alors tout d’abord, qu’est-ce qui t’as inspiré pour que tu te lances dans la musique électronique?
Alexander Kowalski: Pour être honnête, je pense que ça a été MTV.

TheClubbing.com: MTV? Peux-tu nous expliquer pourquoi?
Alexander Kowalski: Vous connaissez le programme Partyzone? Avec Simone Angel? Hé bien je pense que j’avais 15 ou 16 ans, je ne me souviens pas exactement mais quelque chose comme ça et je regardais Partyzone sur MTV, et d’autres programmes sur la musique éléctronique, et je me disais : « Waw, ça c’est cool! ». C’est à partir de là que je me suis vraiment intéressé à la musique électronique.

TheClubbing.com: L’un de tes premiers bookings, qui a d’ailleurs lancé ta carrière fut celui au Tresor Club à Berlin. Peux-tu nous expliquer comment cela s’est passé exactement?
Alexander Kowalski: Pour tout vous dire, ce fut un accident, un hasard heureux de la vie, parce qu’un de mes amis connaissait une personne qui cherchait des nouveaux talents et il lui a parlé de moi en disant « Je connais un type qui fait de la musique » et le gars lui a dit « Ok, il pourrait jouer live, qu’il m’envoie une démo ». Donc, j’ai fait une démo, en cinq jours je pense, et le dimanche suivant, je reçus un coup de fil qui me disait que je devais venir jouer le mercredi. Ce fut vraiment rapide.

TheClubbing.com: Et comment as-tu vécu cette première?
Alexander Kowalski: Ce fut vraiment cool et la connection à Tresor était dès lors faite et The Wide Theatre mon premier single (sorti sur une compil Tresor sous le nom de DisX3): tout ça se fit grâce à cette nuit. Ce fut une véritable chance.

TheClubbing.com: Ensuite tout s’est enchaîné très vite pour toi?
Alexander Kowalski: Hum, non pas vraiment, cela a quand même pris du temps, puisque je pense que mon premier single sortit en 1999, mon premier album en 2001 et ce fut beaucoup de travail. Il y eut deux sorties sur Tresor et deux sur Kanzleramt, et seulement ensuite vint mon premier album.

TheClubbing.com: Pensais-tu en commençant sur ton Amiga que tu en arriverais là où tu en es maintenant?
Alexander Kowalski: Pas vraiment, non (rire!). Les premières fois, je faisais de la house, et même du hardcore, puis j’ai découvert la techno… Ce n’était qu’un hobby pour moi, vous savez!

TheClubbing.com: Tu viens de ressortir l’album Progress en édition spéciale, pourrais-tu nous dire ce qu’il y a de nouveau par rapport à l’édition de 2002?
Alexander Kowalski: Eh bien, pour la première fois, c’est un enregistrement live officiel , il y a donc plusieurs morceaux joués en live et il y a aussi quelques nouveautés comme Hot Spot ou Delicious (Vocal Mix). Mais sinon, rien de changé.

Alexander KowalskiTheClubbing.com: Ton dernier album Response date de août 2003, est-ce qu’un prochain album est en préparation?
Alexander Kowalski: Bien sûr! Je suis en train d’enregistrer un nouvel album pour le moment et je pense qu’il sortira à l’automne prochain, si tout va bien. Je pense que le single sortira en été et l’album plus tard en automne, mais je ne suis pas encore certain de la date exacte.

TheClubbing.com: Un de tes dernier LP, sous ton autre pseudo DisX3, vient de sortir, avec des remixes de Ben Sims, Alan Oldham, Taksi et Soul Preacher. Comment as-tu découvert Soul Preacher et comment s’est passée cette collaboration?
Alexander Kowalski: Ah et bien, je l’ai remarqué grâce à son EP sur Konsequent que j’ai vraiment bien aimé. Ensuite, Konsequent m’a proposé le projet Wave, une de mes tracks qui sortiraient avec plusieurs remixs. J’ai beaucoup aimé son remix et le personnage est vraiment cool. Notre première collaboration a commencé comme cela.

TheClubbing.com: Quelle est la composition que tu as faite qui, selon toi, t’as permis d’avoir une telle notoriété?
Alexander Kowalski: Je pense que mon premier petit hit était All I Got To Know et ce fut vraiment un pas décisif et une découverte. Et je pense que c’était aussi la première track de Progress donc c’est peut-être aussi dû à cela.

TheClubbing.com: Tes passages en Belgique sont assez rares…
Alexander Kowalski: Oui, c’est vrai… et je ne sais pas pourquoi… ce n’est pas à moi qu’il faut le demander mais aux organisateurs! (rires)

TheClubbing.com: Mais, malgré cela, tes apparitions se font tout de même remarquer! Beaucoup parlent de ton passage à l’I Love Techno Outdoor 2003! Te souviens-tu de ce moment?
Alexander Kowalski: Oui, bien sûr, c’était vraiment une chouette soirée et j’en ai eu un retour énorme. D’ailleurs, pour être exact, je n’ai jamais eu autant de retour du public à une autre soirée en fait. Entre cinquante et cent personnes au moins m’ont envoyé des mails via mon guestbook, ça fait énormément de monde.

TheClubbing.com: Il faut que tu viennes plus souvent, tu vois!
Alexander Kowalski: J’adorerais!

TheClubbing.com: Quel est l’endroit ou tu rêverais de te produire et que tu n’as pas encore fait?
Alexander Kowalski: C’est vraiment difficile à dire. J’aimerais jouer dans une rave au Mexique, avec quelque cinquante ou soixante mille personnes présents, et je pense que ça, ça doit être incroyable à vivre!

TheClubbing.com: Aurais-tu un ou des conseil(s) à donner à tous les jeunes qui mixent dans leur chambre et qui pourrait les aider à se faire connaître?
Alexander Kowalski: Pour être honnête, je pense que pour le moment, il est vraiment difficile de percer en tant que DJ, donc je pense qu’il faut produire… Il y a des années, il suffisait d’être un bon DJ et les gens vous remarquaient. Mais maintenant, ils doivent produire, il faut faire des disques…

TheClubbing.com: Je te remercie pour le temps que tu nous as consacré et de nous avoir répondu si gentiment.
Alexander Kowalski: De rien, ce fut avec plaisir!

Tags

About author: Sultan El Turrah

Sultan El Turrah

Founder and owner of TheClubbing.com / Document electronic music since 1999.

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising