Various Artists – Excess Luggage by Laurent Garnier

Various Artists – Excess Luggage by Laurent Garnier

Laurent Garnier - Excess Luggage - F Communications

Que dire qui n’est pas été dit sur Laurent Garnier? Tout bon connaisseur de musiques électroniques connaît à peu près son parcours et l’influence qu’il a eu sur l’intégralité du mouvement techno. Pour les quelques retardataires, procurez vous d’urgence son ouvrage, déjà culte, Electrochoc chez Flammarion.

Pour accompagner votre lecture, ou toute autre activité, l’idéal est d’avoir ce fantastique coffret. En 3 CDs, Laurent Garnier nous propose un voyage musical éclectique reflet de sa vie, son œuvre, ses voyages mais aussi de son incroyable talent de DJ. Cet être mi-homme/mi-technics n’avait jamais sorti de CD mixé c’est aussi pourquoi l’événement est de taille limite pharaonique.

Le 1er CD est un set enregistré au Sonar 2000, plus précisément à la clôture de ce festival au petit matin sous le soleil catalan. Dans ce cadre idyllique Laurent Garnier aka DJ Jamon offre au public un set old school d’anthologie. Tous les classiques y passent, de Beat my house de Kenny K Collins à Feel the mood de E-dancer en passant par le grandiose Good Life d’Inner City. Du pur délice, les chanceux présents ce matin là furent témoins d’un moment on l’imagine magique et inoubliable.

Le 2ème CD a été enregistré en 2002 à Detroit lors d’une soirée toute aussi dingue mais forcément plus techno. Je ne vous en dévoile pas plus sur cette nuit à vous de la lire et de l’imaginer dans le chaos de Motor City avec pour guide l’intouchable Mad Mike de UR. Le mix très particulier et sa playlist sont à tomber par terre, avec entre autres, Galaxy 2 Galaxy et le monumental High Tech Jazz, Radioactive Man, Mark Broom, John Thomas, Ignacio et … Laurent Garnier pour 2 tracks intemporels, The man with the red face et Returning back to Sirius. Chaque écoute vous dévoilera de nouvelles pistes, de nouveaux feelings et de nouvelles images à accrocher à cette utopie qu’est la “Detroit Underground Soul” (une petite larme sur la Motown et Berry Gordy est de rigueur).

Le 3ème CD est quant à lui également unique et exceptionnel, Laurent Garnier nous invite chez lui sur sa radio PBB pour découvrir ses coups de cœur plus personnels et plus sombres. On se délecte avec Alain Bashung se télescopant avec les Tindersticks ou encore Squarepusher, et une découverte Vista la vie.

Encore une fois la sélection est lumineuse, à l’image de la passion qui habite et anime Laurent, qu’il sait si bien communiquer et partager durant ses sets dantesques et anthologiques.

Deux autres mixs sont également disponibles sur le shop F Com (www.fcom.fr) un mix pour les 10 ans du Rex Club (la techno à son apogée et un final Lil’ Louis/Donna Summer terrassant) et un mix pour la BBC (très sombre et engagé car enregistré en réaction au 1er tour des présidentielles françaises en 2002).

Ce n’est donc pas 3 mais 5 CDs qu’il vous faut acquérir pour posséder une part de l’âme de cet artiste complet qui a encore énormément à donner à tous ces clubbers « qui traversent une salle baignée de lumières vives, qui s’attardent à la limite de la piste de danse, puis, s’enhardissant, qui ancrent solidement leurs pieds au sol, lèvent les bras vers le ciel et se laissent submerger par la musique ».

Chapeau Big Babou !!!

Tags

About author: PussySelektor

PussySelektor

Electronic music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising