Interview: Franky Jones – Montini Closing Reunion

Interview: Franky Jones – Montini Closing Reunion

Franky Jones

Le Montini, à Sint-Truiden, ferme définitivement ses portes ce 25 octobre 2008 après plus de 35 ans d’existence. Le bâtiment sera détruit pour faire place à un supermarché. Si vous aviez déjà l’âge de sortir au début des années 90, vous vous souviendrez sûrement de leur programmation et vous y avez sûrement déjà assisté à une ou l’autre soirée en compagnie de clubbers venus de l’Europe entière: des berlinois, des colognais, des francfortois, des marseillais, des amstellodamois, etc. et des clubbers de toute la Belgique bien sûr. Au cours de ces 35 années, le Montini a vu défilé les plus grands DJ que compte la planète, Dave Clarke, Felix Da Housecat, Jeff Mills, Ben Sims, Miss Djax, Joey Beltram, TC Brain pour ne citer que ceux-là, sans oublier leurs célèbres résidents comme Franky Jones, Bountyhunter ou U4EA. Il serait aussi injuste de ne pas se remémorer les immenses raves organisées par le club, comme les Techno 94, 95 et 96. Une petite interview bilan avec Franky Jones.

TheClubbing.com: Salut Franky, merci de nous accorder cette interview. Toute l’équipe de TheClubbing.com souhaite mettre une dernière fois le Montini en avant pour cette soirée de clôture. Vous avez marqué le monde du clubbing en Belgique et ce n’est qu’un juste retour que de vous rendre hommage. Comment tu te sens à l’aube de cette Closing Party du 25? Qu’est-ce que tu ressens?
Franky Jones: L’agitation et la déception! Excité parce que ça sera une nuit absolumment mémorable et déception car c’est vraiment la toute dernière fois qu’on fera la fête dans ce lieu légendaire.

TheClubbing.com: Ca fait combien de temps exactement que tu t’occupes du Montini?
Franky Jones: Si vous parlez d’organiser cette soirée, pas si longtemps que ça, on devait faire vite. J’ai appris mi-août (juste avant de partir en congé) que la boîte sera vendue et j’ai vite contacté le propriétaire pour pouvoir booker la date. Si tu parles en général j’ai été occupé avec le Montini depuis 1992… ça fait déjà 16 ans.

TheClubbing.com: Une question que beaucoup de monde se pose. Pourquoi cette fermeture? Qu’est ce qui la justifie?
Franky Jones: Le circuit club belge a reçu pas mal de coups ces dernières années, en partie à cause de la mauvaise économie, en partie parce que la jeunesse a beaucoup plus de frais comparé à avant (gsm, jeux videos,…) et aussi parce que maintenant on sort beaucoup plus en festival et des grandes soirées comme ILT. Milieu des années 90, notre jeunesse partait chaque weekend en boîte mais aujourd’hui, c’est plutôt mensuel et les propriétaires des clubs ressentent ça bien sûr. Les contrôles de nuit gardent beaucoup de gens chez eux. Parce que sortir est devenu beaucoup plus cher les jeunes vont chercher des soirées thèmes. Dans les années 90, il fallait souvent conduire des centaines de km pour trouver une houseparty. De nos jours chaque ville ou commune organise des soirées donc les jeunes restent près de chez eux. Le propriétaire actuel en avait un peu marre après 35 ans et avait mis son club en vente mais parce que plus personne ose encore acheter une boîte, l’acheteur est donc une grande surface. Je sais que le propriétaire aurait préféré que quelqu’un continue la boîte mais il n’y avait tout simplement pas des personnes interessés.

TheClubbing.com: Le Montini a été présent depuis le début de la musique électronique. Toi et ton équipe êtes dont les mieux placés pour commenter l’évolution de ce style de musique. Quel regard vous avez sur la musique électronique, de ses débuts jusqu’à maintenant?
Franky Jones: Je devrais dire qu’elle évolue chaque année mais j’ai l’impression que c’est moins le cas ces dernières années. Je trouve qu’il y a de moins en moins de musique électronique produit avec le coeur dedans. Je suis dans le monde de la nuit depuis 26 ans et j’ai suivi l’évolution de tout près, ce qui est produit maintenant sont des sons qu’on a déjà entendu avant, beaucoup de samples des années 80-90 sont ré-utilisés et on prend même plus la peine d’être créatif. Le coté technique change tellement qu’il faut même plus être créatif. Le résultat c’est que tout le monde fait des tracks pour leur sets de la semaine mais ce ne sont pas des classiques donc après quelques semaines on en parle même plus. Encore heureux que les Allemands ont pris le rôle de leader et ils sont l’exemple du cerveau créatif. Leur musique reste, après toutes ces années, rafraichissante et innovante!

TheClubbing.com: Et le Montini dans tout cela, comment a-t-il évolué au fil des ans? Quelles ont été les grandes époques de cette boite?
Franky Jones: La meilleure époque pour le Montini était entre 1992-1998, c’était une expérience rafraîchissant eet la musique qui en sortait était fabuleux. On pouvait litéralement mixer tout les styles mélangés. Aujourd’hui tout est catégorisé, là-bas on mixe de la minimal, par là de la techno, encore ailleurs du progressive. Je déteste cette mentalité, je trouve que sur tout une nuit, en boîte il faut essayer d’aller aussi large que possible et essayer de donner aux clubbeurs une experience unique.

TheClubbing.com: Que retiendras-tu de toutes ces années « Montini »?
Franky Jones: L’ambiance unique qui y reignait tout le temps, on la trouvait nulle part ailleurs. Tout le monde arrivait de bonne humeur et rentrait content. Aussi les supersoirées que j’y ai organisé, Techno 94, 95 et 96. Sans oublier mes soirées anniversaires qui étaient toujours exceptionnelles.

TheClubbing.com: Parle-nous un peu de cette closing party du 25 octobre. Comment ça va se passer?
Franky Jones: La soirée est programmé d’une telle façon que toute la nuit sera construite. On commencera avec les classiques house plus calme pour terminer avec le son rave d’avant! On aura deux live exclusifs qui vont, spécialement être fait pour la soirée, Danny Caseau partira en oldschool acid et moi-même avec Jones & Stephenson prendra le chemin de oldschool rave où The First Rebirth y manquera pas!! Ensuite G-Force aka Stanny Franssen fera son set unique du Montini d’avant et la cerise sur le gâteau pendant les 30 dernières minutes, est par moi-même Franky’s Montini Grand Finale Mix. Ci-dessous la timetable:
22.00 – 23.00: BOUNTYHUNTER (warming up set)
23.00 – 00.00: TC BRAIN
00.00 – 01.00: TOFKE
01.00 – 02.00: DEG
02.00 – 02.30: DANNY CASSEAU (live – exclusive oldschool acid set)
02.30 – 04.00: FRANKY JONES
04.00 – 05.00: REDHEAD
05.00 – 05.30: JONES & STEPHENSON (live – exclusive oldschool rave set)
05.30 – 07.00: FRANK ZOLEX
07.00 – 08.30: G-FORCE
08.30 – 09.00: FRANKY JONES (franky’s Montini grand finale mix)

TheClubbing.com: Pourquoi avoir choisi d’inviter ces DJ particulièrement? Qu’ont-ils comme rapport avec le Montini?
Franky Jones: Tout d’abord, il y ales résidents: Bountyhunter, TC Brain, G-Force et moi-même. Ensuite Frank Zolex, Redhead, Tofke et Deg qui venaient jouer régulièrement comme guest au Montini et toujours avec beaucoup de conviction. On peut dire qu’ils étaient les meilleurs guests lors de ces années. Concernant les deux live: Jones & Stephenson et Danny Casseau, leur musique a joué un grand rôle dans l’évolution du club et les plus grands hits du club sont faits par leurs mains donc ils ne pouvaient pas y manquer. J’ai ainsi voulu encore réunir une dernière fois ces artiste.

TheClubbing.com: Est-ce que Franky Jones va s’éteindre en même temps que le Montini ou tu as d’autres projets en cours?
Franky Jones: Franky Jones ne va sûrement pas s’arreter, je viens de prendre une année de repos. En 2007, je me suis concentré sur autre chose comme voyager. Début 2008, je suis retourné dans le monde de la nuit avec les batteries rechargées. Le club Montini s’arrête mais cela ne veut pas dire que le concept disparaît aussi. Dans l’avenir, on fera surement encore des soirées mais dans un autre endroit. Ensuite, il y a déjà deux soirées de prévu en 2009, mon anniversaire que je fêterai ensemble avec Frank Zolex au Zoo à Hasselt fin mars. On vous donnera plus d’infos plus tard. On peut aussi m’admirer dans tout le pays pour des sets DJ divers. Je vous invite également à consulter mon myspace (www.myspace.com/djfrankyjones).

TheClubbing.com: A l’heure de tourner la page, tu as des regrets, des projets que tu aurais voulu concrétiser et qui ne sont pas ou mal réalisés?
Franky Jones: Je n’ai aucun regret vis à vis Montini, si je pouvais recommencer je ferai pareil!! Je parle des projets que moi j’ai réalisé au Montini, pas les projets des autres.

TheClubbing.com: Si tu devais faire passer un dernier message à toutes les personnes qui vont ont suivi et soutenu durant toutes ces années, que dirais-tu?
Franky Jones: Je voudrais remercier tout le monde qui est resté fidèle au Montini pendant toutes ces années et j’invite tout le monde à venir clôturer ce chapitre digninement avec nous ce samedi à la soirée de clôture.

TheClubbing.com: Merci beaucoup de nous avoir octroyé un peu de ton temps. Toute l’équipe de TheClubbing.com te souhaite le meilleur dans tes futurs projets personnels ou en rapport avec la musique électronique.
Franky Jones: Merci à vous aussi.

Tags

About author: lespagnol

lespagnol

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising