Professor Psygrooves – Foreign Pulses & Borderline Dubs

Professor Psygrooves – Foreign Pulses & Borderline Dubs

Professor Psygrooves - Foreign Pulses & Borderline Dubs - Jarring Effects

Ça faisait une paye que le dub n’avait pas été le style pivot d’un disque Jarring Effects, qui s’éloigne de plus en plus de ses origines vers des contrées rock et expérimentales qui alimentent notre curiosité au fil des sorties. Avec ce premier album, le Professor Psygrooves n’est pas là pour nous enseigner les bases du reggae instrumental, mais bien pour nous donner un cours magistral sur l’art de capter des sessions live avant de les passer à la centrifugeuse downtempo. La partie acoustique est primordiale. Elle sert de solide armature puis passe le relais à l’électronique pour y bâtir des textures à partir des partitions de vibraphone, basse, batterie, clarinette et claviers pré-enregistrées.

Foreign Pulses & Borderline Dubs reste une définition convenable : Romain Sygroves développe toutes ses nuances dub en s’appuyant sur les pulsions de son imagination, en se rappelant des albums d’Amon Tobin, Jaga Jazzist, Herbert ou Burnt Friedman qu’il range en tête de gondole sur ses étagères (le professeur et son quartet assureront même la première partie de ce dernier en le suivant sur la tournée de cette année). La précieuse Céline Frezza a masterisé le tout aux studios de Jarring Effects, dont l’âme donne une puissance presque matérielle à ces morceaux pourtant calmes de nature. La clarinette de 24/7 se voit dorlotée par les machines pour former un track dub atmosphérique à l’enveloppe bien compacte, comme le flegmatique L’éveil qui finit sur un riddim purement dubby. Intense et déstructuré, Pulse a pourtant de nombreux points communs avec le blues organique de Basement Groove. Des similitudes caractérisées par une quiétude récurrente que l’on retrouve aussi bien sur la rythmique lunatique de (re)Produktiv, le piano amer de Glauquenspiel ou la conclusion Flow qui évoque les Cinematic Orchestra, sans les copier et en adoptant une conscience dark. Croyez-moi, on ressort de l’expérience dans un autre état…

Tags

About author: Tweek

Tweek

Reviewer and music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising