Martin Donath – Abstract Factory

Martin Donath – Abstract Factory

Martin Donath - Abstract Factory - Rotary Cocktail Recordings

Remarqué en 2004 avec son excellent premier EP Dimanche, sorti sur le netlabel Stadtgruen, Martin Donath a remis le couvert des grandes plaques avec Abstract Factory. Pour ce nouvel EP, sorti sur Rotary Cocktail Recordings, le jeune Colonais a laissé de coté son habituel style minimale/dubtechno pour s’aventurer dans les rythmes plus soutenus d’une usine imaginaire. Et ce pour notre plus grand plaisir!

Premier track, Abstract Factory (Original Mix), le ton est directement donné: les sons s’ajoutent les uns aux autres pour arriver rapidement à une rythmique bien soutenue. La sauce monte progressivement pour aboutir sur un break succulent, break qui fera encore monter la tension d’un cran avant de tout relâcher pour le sprint final! Enorme!

Le second track, Abstract Factory (Tim Xavier Rmx), n’apporte pas grand chose en plus à l’original, si ce n’est des bonnes grosses basses bien lourdes! Ca chatouille un peu les tympans, mais, au final, le morceau s’avère un tantinet trop linéaire et monotone.

Enfin, troisième track, Abstract Factory (Glimpse Rmx),… Grosse claque! Comme pour le premier, la couleur est directement annoncée! On amorce une lente montée vers un univers musical qui sera plus deep et plus spatial. Arrive le premier break: petit retour sur terre pour mieux redécoller. Le mouvement hypnotique du morceau s’installe petit à petit, et sera renforcé par le second break et la fin du morceau. Vraiment, ce track fait partie des deep-bijoux comme on les aime!

Martin Donath a donc fait le pari de produire « plus nerveux » qu’à son habitude. Et le pari est tenu! L’EP sonne résolument dancefloor et mérite largement de se retrouver dans les bacs des plus grands! »

Tags

About author: Kiuwane

Kiuwane

Music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising