Various Artists – Fabric 46: Claude Von Stroke

Various Artists – Fabric 46: Claude Von Stroke

Various Artists - Fabric 46: Claude Von Stroke - Fabric Records

Claude Von Stroke a grandi à Detroit et fait incontestablement partie de la nouvelle génération capable de véhiculer l’esprit musical antédiluvien de la Motor City. A 16 ans, le rêve de gosse de Barclay Crenshaw était de bosser au studio Metroplex de Juan Atkins. Avec la notoriété qu’il a acquis aujourd’hui en seulement quelques maxis, ça serait peut être au tour de Juan de lui proposer un duo pour relancer sa carrière, pourquoi pas! Accro de musique, il se lance finalement dans la réalisation d’un DVD documentaire en interviewant les plus grands DJs de la planète. Pendant 2 ans, il rencontre une cinquantaine d’artistes, et apprend à faire de la musique en composant la BO de son propre DVD avec Justin Martin, son mentor. Ce dernier signe avec Sammy D la première sortie du label Dirtybird monté par Claude, qui en profite pour presser un remix en face B, et prendre goût à la composition. Il crée ensuite le label Mothership, cité par trois fois dans ce mix par les sautillants Voodeux, Italoboyz et Catz’n’Dogz. Boosté par sa femme il décolle réellement avec le désormais classique Who’s Afraid of Detroit, et s’insère directement en tête de l’armée des compositeurs électroniques des années 2000.

L’avantage de la série Fabric, c’est qu’elle reflète toujours l’état d’esprit de l’artiste invité. Ainsi, ce Fabric 46 est complètement représentatif du son Claude Von Stroke : un mélange de house et de techno empreint d’un groove sensationnel, enchaînés avec une technique irréprochable (on aurait préféré un Fabric Live pour mieux se rendre compte). Il démarre en imposant d’emblée le groove jazzy de Ekkohaus. Comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, il consolide son statut de bon sélector avec l’un de ses surprenants morceaux sur lequel il invite Bootsy Collins. On imagine bien que si le club londonien lui avait donné l’occasion de s’exprimer sur un triple cd, il l’aurait fait avec plaisir. Il essaye donc de dire le maximum de choses dans le temps qui lui est imparti, et à vrai dire ça faisait un bail qu’on n’avait pas entendu un DJ Set aussi funky depuis le 39 Flavours of Tech-Funk de Dave Angel il y a dix ans. Tech-funk, le terme est presque un euphémisme pour qualifier ce set, qui renferme forcément quelques perles, surtout dans la seconde mi-temps : Holger Zilske aka Smash.TV fait son retour, le vétéran du booty style DJ Deeon, le tube After Eight de Stimming qui emprunte pas mal au style hardgroove mais retranscrit façon minimale, les vacillations acides de Marc Houle, le free-jazz technoïde de Robag Whrume, un track d’ICS tribal à souhait ou l’imparable Symphonia de James Braun qui met tout le monde d’accord, en terminant avec un de ses productions deep et cristalline aux éléments drum’n bass, parfaite pour le retour sur Terre…

Tags

About author: Tweek

Tweek

Reviewer and music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising