Various Artists – Sisters

Various Artists – Sisters

Various Artists - Sisters - Sister Phunk

Fondé fin 2004, Sister Phunk est une déclinaison de l’agence de promotion parisienne Phunk, toujours dans le coin dès qu’un bon truc électronique est sur le point de sortir. Jusqu’ici, les sorties ont été confiées à Mylo, Masomenos ou Schatrax, des choses élégantes dans leur genre qui précèdent donc cette compilation essentielle pour qui a soif de fraîcheur pop-rock-électro. Le concept, faire partager 18 découvertes internationales de pop hybride qui ne demandaient rien de moins que d’être arrachés de la toile de la grosse araignée internet pour enfin bénéficier d’une certaine reconnaissance en figurant sur cet album, et ainsi devenir moins éphémères qu’en disparaissant en même temps que les mises à jour des blogs. L’inconvénient de cet effort de recherche, c’est que certains artistes passeront forcément à la trappe, effacés par la largeur de la sélection et par ceux qui feront l’actualité de demain, et l’avantage, c’est que vous n’en connaissez sans doute aucun.

Chaque support Sister Phunk bénéficie d’un artwork homogène, comme sur Ed Banger ou Kitsuné, une identité hermaphrodite qui reflète le son de cette compilation : la virilité du rock mélangée avec un esprit typiquement glamour. Nos premiers coups de cœur sont pour Solid Gold, qui met le doigt sur une formule purement pop qui va pourtant chercher ses ambiances dans les sons new wave, puis pour Où Est Le Swimming-Pool qui signe définitivement un tube avec le pourtant midtempo Dance The Way I Feel. La compilation sonne globalement old-school, avec heureusement quelques aliens pour poivrer l’ensemble : minimal et presque parodique, le Golden Phone de Micachu est le premier track vraiment sautillant du disque, et Little Pictures persiste dans ce côté ludique qui sonne complètement home-made un dimanche après midi de pluie, à l’inverse de Frankmusik, qui possède un charme dance et garde intacte une sensualité qu’on trouvait à l’époque chez Eurythmics! Teengirl Fantasy est le seul groupe à proposer de l’electronica enjouée qui peut rappeler les travaux de Four Tet, et The Soft Pack sonne comme un vieux jukebox dans un bar texan, avec son rockabilly paradoxalement frais qui n’apporte pourtant rien de nouveau.

Une compilation sympa, histoire de découvrir en avant-première les talents de demain!

Tags

About author: Tweek

Tweek

Reviewer and music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising