Trentemøller – Into The Great Wide Yonder

Trentemøller – Into The Great Wide Yonder

Trentemoller - Into The Great Wide Yonder - In My Room

Into The Great Wide Yonder est le second album de Trentemoller qui affiche déjà sereinement une solide maturité. Avec plus de profondeur mais aussi plus de bruit, le danois offre un petit frère digne de ce nom à The Last Resort, sorti en 2006. En jouant lui-même la majorité des instruments, le producteur retranscrit au maximum ses idées, confortablement installé à la maison, d’où le nom donné pour l’occasion à ce nouveau label, In My Room. The Mash And The Furry est une pièce ambient qui dégage en soi quelque chose de massif malgré son caractère ralenti. Entre ses guitares qui résonnent façon désert du Nevada, ses nappes profondes et ses cordes vascillantes, ce morceau devient un peu déroutant pour une introduction… Sur la minimale très bien produite de The Beginning Of The End, des émotions palpables succèdent bizarrement à ces mêmes ambiances far west, à l’heure de la pause du shérif.

Derrière une production toujours éthéré, chaque invité prend sa voix la plus molletonnée, histoire de coller à ses arrangements délicats. Chanté par Marie Fisker, Sycamore Feeling est un premier single mérité. Une pop vaporeuse et dangereusement mélancolique, à la limite du cafard, mais délicieuse tout de même. La tristesse de …Even Though You’re With Another Girl se voit renforcée par des cordes, une voix lointaine et autres instruments et machines qui ne se gênent pas pour remettre une couche de larmes. L’organique Häxan fourmille de détails instrumentaux et ressemble à une BO de mélodrame, à l’inverse de Silver Surfer, Ghost Rider Go!!!, coupant comme du Venetian Snares avant de prendre des airs presque rockabilly old school, comme s’il voulait se faire une place sur la BO de Pulp Fiction. Un moment d’énervement aussi expérimental que rock’n roll qui précède pourtant deux pâquerettes, le folk aérien de Neverglade et les chuchotements de Tide qui débouchent sur une ballade harmonique au charme trip-hop des années 90…

Tags

About author: Tweek

Tweek

Reviewer and music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising