The Herbaliser – Herbal tonic (The Best Of)

The Herbaliser – Herbal tonic (The Best Of)

The Herbaliser - Herbal tonic (The Best Of) - Ninja Tune

Depuis 1995, The Herbaliser affiche une discographie assez exemplaire, qui fait office de référence lorsqu’il s’agit de combiner funk, jazz et hip-hop. A défaut de nous donner de la nouveauté, le crew fait les fonds de tiroir pour nous ressortir leurs plus belles pépites, selon eux. Même s’ils ont déménagé sur !K7, c’est chez leur maison-mère, leur cocon Ninja Tune que sort Herbal Tonic. Pour le coup, Jake Wherry et Ollie Teeba orientent leur sélection vers les morceaux les plus cinématrographiques. Avis aux réalisateurs, Herbal Tonic est une B.O. toute faite servie sur un plateau.

On avait déjà eu un aperçu sur un pseudo-best of enregistré live, Sessions 2, sorti l’année dernière. Les vétérans replacent d’ailleurs deux titres, histoire de rappeler que la scène est leur jardin : Mr Chombee Has The Flow, idéal pour un dessin animé en noir et blanc et le très véhément Ginger Jumps The Fence. Bien entendu, pas de greatest hits sans Gadget Funk, évidemment leur morceau le plus funky! Les Herbaliser sont définitivement fortiches quand il s’agit de faire du cinéma en musique sans les images : sur Nah’ Mean Nah’m Sayin’, ils convient la charismatique Jean Grae, visiblement l’une de leur invité favorite puisqu’on la retrouve sur Tea & Beer, dans un exercice rap fanfaron où les cuivres ont largement leur place. Seul souci, le groupe n’a certainement pas choisi les morceaux les plus représentatifs de leur carrière. Trop facile de prendre les tubes! A part le classique Stranded On Earth puis le doux et jazzy Starlight, ses scratches bien placés, et son Roots Manuva au micro qui transforme n’importe quelle instru en perle hip hop, la sélection reste très personnelle. On retiendra surtout l’inédit et purement instrumental March Of The Dead Things, dont le clavier hanté peut amplifier un décor de vieux manoir à fantômes, puis It Ain’t Nuttin’, hip hop massif et bien contrôlé par MF Doom, et enfin pour rester dans la famille Chombee, Mrs Chombee Takes The ¨Plunge revu par DJ Food dans une ambiance de détective privé dont les investigations seraient rythmées par ces notes de piano…

Pas indispensable, mais de quoi se faire un résumé sympathique en une heure.

Tags

About author: Tweek

Tweek

Reviewer and music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising