Various Artists – Soma Coma Vol. 2

Various Artists – Soma Coma Vol. 2

Various Artists - Soma Coma Vol. 2 - Soma Quality Recordings

Que ça soit grâce aux compilations annuelles ou aux Sci-Fi Hi-Fi, plus destinées aux clubs, Soma Quality Recordings s’arrange toujours pour laisser une pointe d’inattendu dans ses sorties. En marge du courant minimal, qu’il essaye de suivre à la culotte tant bien que mal, le label écossais conserve une maîtrise indiscutable de la house et de la techno, et s’est découvert récemment de nouvelles qualités sélectives en exposant de plus en plus des morceaux calmes et pleins de grâce dans ses choix. Le versant downtempo de Soma est en effet tout jeune puisque l’on a seulement dans les mains le volume deux du recueil Soma Coma.

Peut être s’agit il là de la bande son pour sortir en douceur d’un coma profond, ou bien de berceuses pour s’y plonger inconsciemment… Toujours est-il que ce Coma réserve quelques perles derrière sa sobre pochette en forme de trou noir multicolore. On retrouve sans surprise les artistes phares du label, ceux qui osent faire des grands écarts en laissant la piste de danse de côté l’espace de cinq minutes : à plusieurs reprises, Slam, Envoy, Silicone Soul ou Alex Smoke font de sacrés efforts sur la mélodie, en particulier ce dernier qui, avec 6am et A Moment To Myself, fait courir de délicieuses ambiances sur nos tympans qui ne demandent que ça pour s’évader. On n’échappe pas aux pionniers The Black Dog, avec un doublet entre Plaid et Brian Eno. Mais ces pionniers prennent un léger coup de vieux face au nouveau spécialiste ès-electronica de la maison, Vector Lovers, avec son classique Piano Dust à faire chialer Terminator. Il ressurgit en fin de volume avec la berceuse digitale City Lights From A train, qui vient clôturer d’autres tracks de Sidewinder et son Plain Song de piano bar, Abacus qui remixe un classique de Chaser à coup de guitares psychédéliques, le reggae feutré de Butch Cassidy Sound System (si si on est bien sur Soma!), ou la récente révélation Lee Van Dowski, ici accompagné de Quenum.

Fermez les yeux…

Tags

About author: Tweek

Tweek

Reviewer and music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising