Matt Samuels – Enjoy The Silence [feat. For The Masses]

Matt Samuels – Enjoy The Silence [feat. For The Masses]

Matt Samuels - Enjoy The Silence [feat. For The Masses] - Toolroom Records

Matt Samuels, que nous avons eu l’occasion de chroniquer lors de la sortie de son EP Much Love sur le sous-label Leaders Of The New School en juillet, est de retour avec une release ambitieuse. En effet, il décide de se réattaquer au standard Synth-Pop de 1990, Enjoy The Silence de Depeche Mode. Après deux sorties sur cette sous-division, Much Love et Start To Finish, release d’inauguration de cette même division d’ailleurs, Matt Samuels reçoit les honneurs d’être édité sur la maison mère, à savoir Toolroom Records. Après de nombreuses collaborations, notamment avec Rhythm Code, Raw Cutz et Abigail Bailey, Matt Samuels collabore à cette occasion avec l’énigmatique For The Masses.

Après son remix de Enjoy The Silence sorti en 2007 et joué dans le monde entier par de très nombreux DJ comme par Sander Kleinenberg, James ZabieIa, Dave Dresden, Steve Lawler et soutenu par Pete Tong dans son émission sur BBC 1. Matt Samuels revient avec cette fois ce qu’on pourrait qualifier de reprise. En effet, le vocal a été entièrement rechanté par For The Masses. Le Original Club Mix de Matt Samuels, comme on le devine aisément, est clairement orienté dancefloor et club. Il redynamise la ligne de basse, monte le rythme, supprime certaines parties vocales, déplace d’autres. Si Depeche Mode avait dû sortir ce titre en 2008, ce serait peut-être la version qu’il nous en aurait fait. Gardons cependant les pieds sur terre, n’y cherchons pas de la finesse ni un son pointu mais nous y trouverons cependant finition et efficacité. Et avouons le, reprendre un titre de cet ampleur est loin d’être une tâche facile, tant l’original est ancrée dans notre mémoire musicale.

Le hongrois Wordkidz, le danois Noir et l’anglais Pete Griffiths accompagne Matt Samuels dans cette sortie à travers divers remix. Après son succès avec Work It et Washmachine, Workidz nous avaient habitué à des sons construit autour d’un beat faisant office de colonne vertébrale, avec des break très secs mais non choquant, un basse bien lourde et profonde allant faire vibrer les tripes. Il n’a gardé que le strict nécessaire du vocal et de la mélodie originale pour faire un track qui ne manquera pas de faire lever les bras d’un dancefloor. Efficace mais manque quelque peu d’émotions, d’originalité, peut-être un rien trop dans la lignée de ce qui se fait beaucoup actuellement.

Noir, quant à lui, à une approche plus « aiguë », j’entends par là qu’il n’hésite pas à introduire des notes de cette tonalité afin d’aborder le track différemment. Il y a toujours une forte présence de basses mais de nombreux sons et effets viennent compléter le track, offrant ainsi une palette sonore beaucoup plus large que le track précédent. Le vocal est bien présent mais beaucoup plus étouffé. Un track tout aussi dancefloor que les deux précédents.

Attaquons enfin le remix de Pete Griffiths qui laisse une grande place au vocal en faisant passer par moment la musique quasi au second plan et la faisant évoluer crescendo avant de lancer un dernier vocal plus prononcer où l’on sans l’explosion sonore arrivé juste après.

Une release de qualité pour les dancefloors. Tous ces tracks y sont clairement destinées, proposant ainsi plusieurs choix aux DJ ou aux amateurs afin qu’il puisse y trouver celui qui leur conviendra et correspondra le mieux à leurs attentes.

Tags

About author: Sultan El Turrah

Sultan El Turrah

Founder and owner of TheClubbing.com / Document electronic music since 1999.

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising