Jules Wells – Into The D

Jules Wells – Into The D

Jules Wells - Into The D - Logos Recordings

L’année 2008 est terminée sur notre calendrier mais nous ne pouvons cependant pas encore totalement la clôturer pour autant. Il reste en effet encore de très nombreuses chroniques à finir avant de pouvoir se dire « attaquons pleinement les nouveautés 2009 ». Le label Logos Recordings finissait donc l’année précédente en nous proposant la première sortie d’un jeune artiste français bordelais, Jules Wells. Malheureusement, nous ne savons pas beaucoup plus sur ce jeune producteur si ce n’est que l’adresse de son MySpace a le grand mérite d’être on ne peut plus original et que ces influences sont diverses et multiples: Jeff Mills, Robert Hood, Derrick May, Juan Atkins, Rolando, Gary Martin, Santiago Salazar, Kraftwerk, etc.

Cette sortie cinq titres s’ouvrent sur le track Renaissance, dont nous sentons petit à petit la musique naître tout au long de cette dernière. Le titre s’ouvre sur une longue plage instrumentale d’une cinquantaine de secondes avant de petit à petit nous amener un rythme et une cadence. Un morceau qui même une fois qu’il a trouvé sa vitesse de croisière reste très mélodique et possède une approche intéressante, nous faisons découvrir régulièrement un son complémentaire participant ainsi au renouveau continu du morceau.

Avec Sonar, Jules Wells nous emmène dans un son plus deep et plus agrémentés d’effets. Dès le départ, il nous plonge dans l’ambiance d’une cabine de contrôle d’un sous-marin dont le sonar donnerait le rythme. Il prend une fois de plus le temps de construire graduellement son morceau et oscille entre des moments plus soutenus et des périodes plus musicales où il laisse légèrement retomber la pression. Nous pourrions juste reprocher un petit goût de « trop long » au morceau, une petite trentaine de secondes au maximum.

Le titre éponyme, Into The D, nous emmène dans une nouvelle facette de l’artiste. Une mélodie instrumentale et à tendance Deep accompagné d’un vocal féminin s’inquiétait de garder ses sensations et sa capacité à vibrer grâce à la musique. Un morceau qui se déguste tout seul et dont nous ne sentons pas du tout les sept minutes.
Wested Funk est une collaboration entre Jules Wells et un autre artiste bordelais, D-Former. Ce titre Funky Electro Techno démarque clairement avec les tracks précédents. Ceux-ci étaient deep, mélodiques, ici nous avons un son plus agressifs, plus soutenus, plus percutants sur une sorte de fond sonore qui pourraient faire penser à des moines tibétains en pleine prière. THC poursuit la ligné Electro commencée avec le titre précédent. Il se veut cependant moins agressif, attaquant beaucoup moins dans les aigus mais se rattrapent dans les distorsions et effets.

Logos Recordings fidèle à sa politique de mettre en avant des jeunes talents, nous propose encore une fois une sortie de qualité. Jules Wells, artiste aux multiples facettes oscillant entre des sons Deep et Electro. Un artiste prometteur, espérons qu’il nous le confirme avec une prochaine release.

Tags

About author: Sultan El Turrah

Sultan El Turrah

Founder and owner of TheClubbing.com / Document electronic music since 1999.

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising