Lorenz Rhode – Motor Cortex EP

Lorenz Rhode – Motor Cortex EP

Lorenz Rhode - Motor Cortex EP - Exploited

Si Exploited persiste à massacrer les pochettes de Donna Summer, c’est pour notre bien. A ce titre, le label a été sollicité pour exposer ses pochettes dans différentes galeries, puis a été nominé pour le Best Art Vinyl 2008. Et heureusement que c’est aussi barré musicalement qu’artistiquement. Cet EP de Lorenz Rhode succède à celui de Siriusmo, qui n’a toujours pas quitté les bacs des DJs les plus fous. Lorenz Rhode n’est pas un parfait inconnu puisque le public l’a découvert sur Compost Records, le label de Jazzanova, avec le maxi Shake It EP.

Le gars de Düsseldorf est avant tout un joueur de piano et de percus. Le genre de mec qui essaie d’allier la complexité des arrangements classiques avec la franchise d’un morceau club. C’est vérifié dès l’intro A Little Something, sorte d’italo-disco barré et downtempo. Le morceau phare Motor Cortex évoque le Sweet Dreams d’Eurythmics qui serait aspiré par une Nintendo 8 bit, avec Les Rythmes Digitales au bout de la manette! Le track est d’abord revu par Minimow, alias les italiens Mowgli et Solo qui minimalisent la mélodie. Lorenz a gardé des contact chez Compost, puisque c’est Ben Mono (guitariste de Munk) qui se charge du second remix en lui taillant un pantalon pattes d’eph’ sur mesure, dans un morceau moins brut et plus sexy que l’original! Les autres inédits feront moins de dégâts sur une piste mais suffisent à prouver que l’allemand tiendra le coup sur album, avec des variations de tempo et d’ambiances qui rendent finalement l’EP très coloré.

Tags

About author: Tweek

Tweek

Reviewer and music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising