Various Artists – eleKtropiK #1 by DJ RKK

Various Artists – eleKtropiK #1 by DJ RKK

DJ RKK - eleKtropiK #1 - Naïve

Après avoir connecté ses oreilles aux quatre coins du continent sud-américain, Rémy Kolpa Kopoul nous rend sa copie. En tant qu’examinateur, je dois dire que son devoir mérite au moins un B, une synthèse intelligente et complète du mélange entre sons traditionnels et électronique. RKK est un personnage moteur de la culture française : animateur reconnu sur Radio Nova, pionnier de la rubrique « Musique » dans le journal Libération, programmateur de grands festivals, et accessoirement acteur de cinéma aux côté de Benoît Delépine, Gus Kervern ou Gérard Depardieu. A le regarder comme ça, ce vieux monsieur ne paie pas de mine, mais il répond néanmoins présent lorsqu’il s’agit de faire découvrir du son aux gens en animant des soirées derrières ses platines gorgées de soleil.

On démarre sur une ribambelle de percussions avec Grupo Batuque et leur beatbox carnavalesque. C’est cliché, ça répète ‘samba’ à tout va, mais la ligne de basse est bien sentie et Ennio Styles lui donne une couleur house dans un remix qui met bien dans le bain. DJ Tudo exhibe son habile fusion entre sons purement brésiliens et afrobeat, un combo qui le rend doublement festif! RKK balaye le spectre musical de l’Amérique Latine, exercice peu évident, et pioche dans les sound systems de Buenos Aires, Cuba, Rio, Bogota, Recife… Souvent incontournables dans ce genre de compilation, on retrouve bien entendu les imparables Zuco 103 et leur pêche habituelle et Mo’Horizons qui bénéficient d’un remaniement par 7 Samura Latin Funk, qui en sortent un morceau ludique et qui risque d’user quelques semelles! Les Gotan Project s’illustrent dans leur exercice favori, le tango, dans une surprenante version dubby, puis on passe aux vibrants Palo!, sa chanteuse charismatique et son saxophone fou. On croirait Axel Krygier,sorti d’un camp de gitans avec son accordéon qui se marie à ce rythme jungle, et on arrive doucement sur des terrains plus urbains avec le flow R’n B de El Hijo De La Cumbia, puis Tres Coronas et leur hip hop au background cinématographique, battus à plates coutures dans le même registre par Supervielle, où le rap côtoie le tango sans embrouille. Le revevant Fatboy Slim se charge de remixer Black Alien, Tejo & Speed en leur offrant une techno organique, parfois un peu bobo. Pour terminer ce tour d’horizon, Bill Laswell et Jean Touitou font un hommage percutant à Cuba et, comme pour affirmer son bon goût et son désir de partager les bonnes choses, RKK termine avec un track de Digital Groove, sans conteste le plus curieux, presque trance, acid, déstructuré, et toujours cette voix latine qui ramène à la réalité… Caliente!!

Tags

About author: Tweek

Tweek

Reviewer and music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising