Frankie Knuckles n’est plus

Frankie Knuckles n’est plus

Frankie Knuckles

Frankie Knuckles, DJ et artiste qui restera dans la mémoire de toutes et tous comme le « Parrain de la House », s’est éteint ce 31 mars à l’âge de 59 ans des complications des suites des complications d’un diabète de type II, laissant derrière lui une empreinte indélébile dans la grande histoire de la musique électronique.

Après des études de styliste, Frankie Knuckles se lance en 1971 dans le deejaying et s’associe dans différents clubs avec Larry Levan. Il fait ses débuts comme DJ au Continental Baths, sorte de Center Park voué à l’hédonisme gay. En 1977, Frankie Knuckles s’installe à Chicago où il devient DJ résident du club Warehouse de 1977 à 1982, époque à laquelle il jouait essentiellement de la Soul et du R&B. C’est pendant cette période qu’il participe à l’explosion du mouvement House de Chicago grâce à ses singles « Your Love », « Baby Wants To Ride » ou encore « You Got The Love ». Il acquiert à cette occasion le surnom de « Godfather of house » puisque la légende veut qu’il ait « inventé » la house. Alors qu’il est encore résident du club The Warehouse à Chicago, il inaugure une nouvelle façon d’utiliser les disques, puisqu’en plus de les enchaîner, il va prendre le parti de les mixer ensemble, utiliser le sampling et finalement donner naissance sans le savoir à la house. Le principal intéressé a d’ailleurs rapport cette anecdote : “un jour que je me baladais dans le South Side de Chicago, je vis un panneau devant un club où il était écrit : on joue de la house music. Je suis entré pour demander ce que cela signifait et on m’a répondu que les DJ’s jouaient la même musique que je jouais à la Warehouse.”

En 1987, Frankie Knuckles revient à New York et fonde Def Mix Productions avec David Morales. Il collabore alors via des remix avec des artistes tels que Michael Jackson, Diana Ross, Inner City ou encore Chaka Khan. En 1991, il signe un contrat avec Virgin et sort son 1er album, « Beyond The Mix » et s’en suivent « Welcome to the Real World » (1995), « Mardi Gras » (2001), « Motivation » (2002) et « New Reality » (2004). En 2004 toujours, la ville de Chicago rebaptise du nom de l’artiste un tronçon de la  » Jefferson Street » pour lui rendre hommage tandis qu’en 2005, Frankie rentre au Dance Music Hall of Fame qui rend hommage au pionner de la musique « Dance ».

Tags

About author: Sultan El Turrah

Sultan El Turrah

Founder and owner of TheClubbing.com / Document electronic music since 1999.

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising