Interview: Jamie Lidell

Interview: Jamie Lidell

Jamie Lidell

Jamie Lidell, surnommé Jim, hooligan de l’Electro-Funk, a commencé à tâtonner sur des machines tout petit. Né le 18 septembre 1973 en Angleterre et élevé dans un établissement chrétien, il déménage à Londres et ambitionne de devenir un grand tritureur de sons. Jamie Lidell rencontre Cristian Vogel et à deux, sous le nom de Super_Collider, ils envoient en l’air Funk et Electro sur l’album Head On (Loaded Records – 1999) qui cartonne en Allemagne.

Jamie Lidell sort un premier album solo, Muddlin’ Gear, en 2000 sur Warp Records. Ce capharnaüm sonore, difficile d’accès, rencontre cependant un certain succès critique. Jamie Lidell travaille depuis à écrémer l’excès de machines qui aspirent les éléments de la Soul music en leur sein et s’essaie à un peu plus de légèreté avec l’album Multiply sorti en 2005, toujours sur Warp Records. Signalons en passant, pour l’anecdote, que la chanson Multiply a été utilisé dans la série à succès Grey’s Anatomy tandis que, toujours issus du même album, le titre A Little Bit More a été utilisée dans plusieurs publicités, pour le groupe Target.

Cette embellie de Funk et de Jazz trouve un apogée sur l’album Jim (Warp Records – 2008), dont le single Little Bit Of Feel Good cartonne partout en Europe. Reconverti en magicien de la soul, Jamie Lidell, le néo Marvin Gaye, ressuscite le mythique label Motown le temps d’un album. Jim n’a pourtant pas totalement abandonné ses machines…

Tags

About author: Tweek

Tweek

Reviewer and music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising