Daven Keller – Réaction A

Daven Keller – Réaction A

Daven Keller - Réaction A - Le Village Vert

Daven Keller est un personnage imaginaire qui coule tout droit du corps du schizophrène Pierre Bondu. Cet acteur atypique du milieu trop fermé de la pop française qui « ne se supportait plus », dixit lui-même, s’écarte encore un peu plus de la moyenne fixée par la variété franco-française avec un album qui flirte dangereusement avec l’Electro. Toutefois, Pierre Bondu n’est pas un individu isolé sur la scène. Ancien guitariste de Dominique A, c’est la co-écriture du morceau V.I.P. avec l’extravagant Philippe Katerine qui le pousse à se métamorphoser en intrus inclassable, après deux albums un peu classiques (Ramdam et Quelqu’un quelque part).

Le Nantais se présente sur une note tribale avec Indigène, sorte de signature robotisée, avant d’attaquer sur son premier single Désormais Solaire, biographie funky à court terme de sa transition vers le monde des arrangements chelous. Sur une instru à base de beatbox, cet auteur-compositeur-arrangeur qui se dit influencé par Justin Timberlake fait une rapide incursion dans le ‘hip pop’ avec l’excellent Brune Nazareth, suivi de la joyeuse ligne de basse de Freaks faisant penser à Isaac Hayes qui aurait bu un Red Bull de trop.
Qu’est ce qu’on s’emmerde ici… dit il sur un blues lancinant avant de s’exciter sur sa guitare. Mais pas nous! Proche de celle d’Etienne Daho, sa voix continue d’animer des morceaux variés, comme la mélodie digitale gamine de Paranoïaque, l’orgue old school de BO de film Moriconienne de Hallali, le one man show improvisé de Interlude ou le double final smooth et spécial rêve américain Outre-Atlantique et L.A. Californie…

Ça mérite une petite nomination aux victoires de la musique, non ?

Tags

About author: Tweek

Tweek

Reviewer and music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising