Black Devil Disco Club – The Strange New World Of Bernard Fevre

Black Devil Disco Club – The Strange New World Of Bernard Fevre

Black Devil Disco Club - The Strange New World Of Bernard Fevre - Lo Recordings

Il y a 34 ans, Black Devil Disco Club composait un album dans son sous-sol parisien, juste avant la sortie officielle de son premier disque. Non, les gens comprendront pas, ça marchera jamais etc etc… ‘Strange’ et ‘New’ pour l’époque, peut être un peu moins aujourd’hui, on quand même a du mal à avaler que The Strange New World Of Bernard Fevre voyait le jour pendant qu’Eddie Merckx perdait le maillot jaune et que Bill Gates créait Microsoft. Apparemment, il se rend compte aujourd’hui qu’il était en avance sur son temps et que ça vaut le coup de sortir ce disque maintenant en mettant à jour les morceaux originaux en jetant un œil dans le rétroviseur. Enregistré sans ordinateur, à base de synthés, batterie et boucles enregistrées sur cassette, la musique du vétéran Bernard Fèvre est évidemment simple, mais je vous met au défi d’arriver à ce résultat avec les moyens de l’époque.

Ces instrumentaux très courts qui atteignent rarement les 3min30s (suffisantes pour apprécier ce type de son), voyagent entre ambiances cinématographiques, avant-garde et électro pur. Par exemple, difficile de ne pas penser à John Carpenter lorsque l’on entend les notes de synthés minimalistes de Dali, qui nous invite dans une danse macabre. Misererum, légèrement acidifié, plus agressif et néanmoins downtempo, se rapproche du pseudo dubstep atmosphérique de Mark Pritchard aka Harmonic 313. Pendant qu’il tente un exercice funk sur Sandobu ou le plus fainéant Savana Melody, combinant claviers eighties à une ligne de basse malicieuse, on s’attardera sur la mélodie sci-fi de Science Mixture, le disco mental de Cosmic Rays ou le squelettique et fantomatique Pendulum… Un objet pour collectionneurs!

Tags

About author: Tweek

Tweek

Reviewer and music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising