D.I.Y. – House Tools Vol. 2

D.I.Y. – House Tools Vol. 2

D.I.Y. - House Tools Vol. 2 - TuningSpork Records

Après différents projets et productions, Sierra_Sam et Markus Vector retournent à leur projet orienté House, D.I.Y. (Dumb Irresponsible Youth), pour nous proposer un deuxième volume de la série House Tools, initiée il y a un peu moins d’un an. Ils se sont d’ailleurs entourés à cette occasion d’acteur de choix pour la création de ces trois titres puisque nous retrouvons ainsi dOP, Big Bully et Markus Fix.

Sierra_Sam et Markus Vector ne sont plus des inconnus de la scène électronique belge et allemande. En effet, ils sont respectivement les fondateurs et gérants des labels TuningSpork Records, Nomor Records, Toys For Boys Records et Contexterrior et mixent tout aussi régulièrement en Belgique qu’à Berlin. Le duo est généralement plus connu pour ses différentes productions Techno et Minimal que ses productions House. Cependant, il y a un an, ils ont l’envie d’essayer cette voie musicale et se lance dans le projet D.I.Y. avec trois titres purement instrumentales. Bien qu’aucun hit majeur n’en soit sorti malgré la qualité présente, ils ont su attirer l’attention d’Ellen Allien qui les a playlisté dans son podcast de Resident Advisor, de Jay Haze qui les a intégré dans la compilation Fabric 47 et M.A.N.D.Y. qui les avait inséré dans ses charts.

La principale démarcation par rapport au premier volume est l’apparition des vocaux dans les différents titres. Là où le premier opus faisant la part belle à l’instrumentale, le deuxième volume tout en gardant une place prépondérante à la musique s’est enrichi avec l’apparition des voies. Ainsi le titre Kilimanjaro, nous propose un featuring avec dOP (Circus Company, Eklo, Supplement Facts) sur fond de Tribal House Minimaliste. Le vocal qui n’est pas sans rappeler par moment Trent Reznor (Nine Inch Nails) nous plonge aussi dans cet esprit et atmosphère très berlinoise mariant un côté qualitatif mais aussi quelque peu malsain dans son atmosphère. Une ambiance sombre mais attirante qui nous happe dès son lancement. Suck My Caulk contient, quant à lui, un vocal de Big Bully, connu pour son travail sur Spectral et Get Physical. Le titre balance entre Minmal House, Minimal Tech House et Deep House avec une mélodie soutenue et entrecoupée de plages plus planantes créées avec une vague oscillante dans le vocal. La partie musicale est très travaillée nous proposant aussi une palette sonore très large qui aurait pu très vite saturer le morceau mais qui arrive ici, à garder l’attention accrochée et apporte une richesse certaine à ce titre. Nous avons également sur cette face B le remix de Markus Fix de Cécille Records qui nous propose une reconstruction plus deep du titre nous remmenant dans cette atmosphère plus sombre typique à Berlin.

Nous pourrions dire que c’est un excellent EP proposé par D.I.Y. dans lequel nous sentons clairement l’attrait que représente Berlin pour Sierra_Sam et Markus Vector. Une House berlinoise comme il est trop rare d’entendre.

Tags

About author: Sultan El Turrah

Sultan El Turrah

Founder and owner of TheClubbing.com / Document electronic music since 1999.

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising