Les 10 Days Off, dix nouveaux noms

Les 10 Days Off, dix nouveaux noms

10 Days Off 2012

Le festival gantois, les 10 Days Off, continue à dévoiler petit à petit la liste des artistes qui viendront lui rendre visite en cet été 2012. Dix nouvelles têtes d’affiche viennent ainsi rejoindre les déjà dix premiers confirmés qu’étaient John Talabot, DJ Koze, Len Faki et Matthias Tanzmann pour ne citer qu’eux. Vous aurez donc aussi l’occasion de voir entre le 13 et 23 juillet, les artistes suivants: Richie Hawtin (CA), DJ Harvey (UK), Maceo Plex (US), Booka Shade (DE), Moonlight Matters (BE), Matthew Herbert (UK), Etienne de Crécy (FR), Kutmah (UK), When Saints Go Machine (DK, Live) et Compact Disk Dummies (BE, Live). Pour rappel, les premières « Early Bird Membercard » sont déjà proposées à la vente au prix de75 euros et donnent accès aux 10 jours du festival.

Richie Hawtin (CA)

Après 1997, 1999, 2000, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009 et 2011, cette année sera celle de la douzième apparition de Richie au 10 Days Off! « A good decision is based on knowledge and not on numbers. » (Plato)

DJ Harvey (UK)

Surfeur, skateur, patron de galerie, bon gars, DJ choc et éditeur/remixeur/producteur/bricoleur. À 13 ans, il officiait comme batteur dans un groupe (dont le single a eu les faveurs de John Peel) avant de se tourner vers les platines et vers l’organisation de soirées musico-révolutionnaires. Sa disco sarcastique mâtinée de house va de l’avant sans oublier de regarder parfois aussi en arrière. Ajoutez-y du rock taillé pour le dancefloor et une pincée de garage et vous aurez une bonne idée de ce que vous pouvez attendre. L’année passée il a sorti son Locussolus. Et maintenant, il revient enfin au 10 Days Off pour un set-marathon.

Maceo Plex (US)

Sous le pseudo Maetrick, il produisait une techno creuse et sinistre. Depuis que le soleil brille à nouveau sur sa maison de Valence, il se fait appeler Maceo Plex et produit-il de la house agréable, luxurieuse, profonde et souple a des accents soul. Under The Sheets lui a valu bien des louanges, et ses titres Stay High Baby et Ain’t That Love (produits sur son propre label Ellum Audio) ont très bien tourné. Son album phare, Life Index, est sorti l’année dernière sur Crosstown Rebels, le label de Damien Lazarus ou encore de Jamie Jones, Deniz Kurtel et Art Department. Frisky, le nouvel EP de Maceo Plex sort cette année. On peut y entendre un alliage de deephouse slow-burn rehaussé de synthés et des vibrations plus directes et entraînantes. Vibe Your Love!

Booka Shade (DE)

Il y a dix ans, Booka Shade, DJ T et M.A.N.D.Y. montaient le label Get Physical Music. Aujourd’hui le label berlinois compte parmi les plus importants de la ville, celui qui a produit l’album Movements de Booka Shade, une de ses nombreuses perles. Aujourd’hui, Booka Shade, c’est quatre albums au compteur, mais c’est aussi des remixes pour une liste impressionnante d’artistes (pour les noms, pas pour le nombre). Booka Shade a développé une techno house à la fois moderne, mélodique et chargée en émotions qui sent bon l’underground, mais est tout aussi capable de faire danser dans le même temps des milliers de festivaliers. De la dance music avec du caractère, une musique de club indéboulonnable.

Moonlight Matters (BE)

Moonlight Matters sera pour la deuxième année consécutive sur la scène du 10 Days Off. L’année dernière encore seulement connu des bloggeurs et autres fans de nu-disco, il a depuis produit quelques remixes pour Lana Del Rey et Charlotte Gainsbourg qui l’ont fait mieux connaître. Même si la hype Internet ne retombe pas, Moonlight Matters passe aujourd’hui en radio – il anime même sa propre séquence tous les deux mois sur Studio Brussel et joue à Jakarta, Singapour, Athènes, Londres, Barcelone, Bali et Varsovie. Son premier EP sort en mai sur le label Kitsuné; il contiendra, entre autres, un titre avec le chanteur de Azari & III. Indie dance ou Nu-disco nouvelle mouture? En tout cas, nous, on adore! The next Belgian thing, cet été à 10 Days Off.

Matthew Herbert (UK)

Matthew Herbert : producteur, innovateur, bricoleur de samples, pianiste de formation classique, leader de groupe, patron de label, auteur du manifeste PCCOM (cherchez sur Google), DJ… La liste des activités de ce vétéran de l’electronica est interminable! Herbert compte plus de dix albums à son actif (dont le dernier est un concept album articulé sur le thème du cochon), et il a notamment bossé avec Björk et Roisin Murphy. On le surnomme parfois le one-man Radiohead, voire le Brian Eno du 21ième siècle. Son style avant-gardiste se pose dans une tradition qui va de Stockhausen à Aphex Twin, mais toujours avec un résultat dansant.

Etienne De Crécy (FR)

Etienne de Crécy voyage entre French house et French electro depuis déjà 20 ans! Il est même l’un des précurseurs de la French Touch, ce genre né à Paris au milieu des années ’90 et qui a pratiquement séduit le monde entier du clubbing. On le retrouve également dans plusieurs projets tels que Motorbass (avec Philippe Zdar de Cassius) Super Discount ou La Chatte Rouge. Ses titres Am I Wrong, Prix Choc (Sensimilia), Someone Like You (Fast Track) et No Brain ne sont que quelques-uns de ses meilleurs singles. Cette année, Etienne de Crécy passe en revue les vingt dernières années, et 10 Days Off va feuilleter avec lui les pages les plus brûlantes!

Kutmah (UK)

Mi-égyptien, mi-écossais, né au Royaume-Uni et émigré à douze ans vers les States. Avec Gaslamp Killer et Flying Lotus, il a, à plusieur reprises, retourné les soirées Low End Theory à L.A.: FlyLo apporte la profondeur, Gaslamp Killer la folie et Kutmah le sens de la fête! Kutmah est dessinateur, un des pionniers de la scène LA Beat et DJ: Kutmah mixe du Busta Rhymes, du funk égyptien, du dub underground, des génériques TV et Amy Winehouse. Du talent à la pelle et un éclectisme débordant!

When Saints Go Machine (DK)

2011 fut l’année de la reconnaissance pour le quatuor danois ave leur deuxième album Konkylie (K7!), savante combinaison de mélodies et de chansons envoûtantes et dansantes mêlant l’indie electro-pop, les paysages fantastiques et les percussions voluptueuses. Nicolas Jaar (Fail Forever) et Shlohmo (Kelly) leur ont offert deux remixes, et les Scandinaves se sont eux-mêmes adonnés à cet exercice avec Planningtorock. When Saints Go Machine se revendique aussi bien de Arthur Russell que de Talk Talk et ils ont l’art de pondre une belle reprise au bon moment. (The Verve – Bittersweet Symphony, Kariya – Let Me Love You For Tonight). Après un passage par Roskilde et le Sonar en 2012, ces quatre musiciens nordiques si particuliers seront sur la scène du 10 Days Off.

Compact Disk Dummies (BE)

Dix ans après Goose, l’édition 2012 du Humo Rock Rally – le plus important concours musical de Belgique – a couronné une nouvelle fois une formation electronica: les Compact Disk Dummies. Ces deux jeunes frères (respectivement nés en 1993 et 1995) balancent une mixture techno, electro, rock et synthés qui claquent. Plus belge que ça, tu meurs! On sent bien les influences de Goose, de The Subs ou autres Front 242. Serait−ce le chaînon manquant entre la New Wave/EBM des années ’80 et l’electropunk d’aujourd’hui?

Tags

About author: Sultan El Turrah

Sultan El Turrah

Founder and owner of TheClubbing.com / Document electronic music since 1999.

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising