Interview: Miss Kittin

Interview: Miss Kittin

Miss Kittin

Miss Kittin est de retour dans nos contrées après un set explosif au 10 Days Off. Celle qui a cartonné avec son album duo en collaboration avec The Hacker, nous a accordé quelques minutes pour nous parler de ses goûts et futurs projets.

TheClubbing.com: Tout d’abord une question qu’on a du te poser mille fois. A quand un nouvel album avec Michel (The Hacker)? Ou comme on l’entend régulierement est-ce que tu feras un album seule?
Miss Kittin: Mon album solo est presque terminé. J’en dirais plus quand la grosse machine promo sera lancée. En attendant, motus…

TheClubbing.com: Je t’ai vu vendredi dernier aux 10Days Off de Gand. Bravo pour la performance! L’ambiance était magique dans la petite salle où tu jouais! On a entendu comme commentaire (ce qui nous a bien fait marrer au passage!) que l’atmosphère y était « délicieusement malsaine ». Comment réagis-tu face à cette appréciation?
Miss Kittin: C’est sûrement le meilleur compliment que j’ai entendu depuis longtemps! Ca correspond bien a ce que j’ai moi-même envie de ressentir quand je mixe. J’en ai franchement marre des soirées politiquement correctes où on joue de la musique confortable toute la nuit. Quand nous jouons ensemble avec T.Raumschmiere, y’a pas d’erreur, le ton est plutôt « whisky-head banging » que « gin tonic »… C’est tellement plus drôle de jouer sur les émotions comme dans une gros blockbuster: suspense-érotisme-un poil de violence, et de l’humour. Et je crois qu’on a bien réussi, surtout que j’étais complètement sobre, donc deux fois plus fière! (rire)

TheClubbing.com: Le live de T.Raumschiere avait bien posé l’ambiance, comment qualifies-tu sa musique et aussi la personne résolument rockeur dans l’âme et boss de Shitkatapult (j’ai pris une claque énorme avec son live je vais m’acheter l’album dès ce soir!)?
Miss Kittin: Pour moi, T.Rex (comme je le surnomme…) est un faux punk, dans le bon sens du terme. Il a l’air complètement barré, alors qu’il sait très bien ce qu’il fait. Il a trouvé l’équilibre parfait entre le dancefloor, l’expérimentation et le rock’n’roll. Je ne veux pas casser le mythe, mais il sait comment faire illusion face au public, quand il se met à moitié à poil et qu’il titube, marche sur son clavier, dégoulinant de sueur. C’est un show pour séduire les gens avec une musique pas toujours facile d’accès. Comme il est le seul à le faire, il ira loin. C’est le meilleur live « techno » (même s’il ne serait pas d’accord avec ce terme) que je connais. Je suis fan depuis ses premiers maxis sur Kompakt. Mais comme je le disais, c’est un faux punk! Il va me tuer s’il lit ça…

TheClubbing.com: Quels sont les labels et les artistes qui t’attirent en ce moment?
Miss Kittin: Evidemment, Shitkatapult, et aussi Prefuse 73, Phoenicia et leur label Schematic, Dabrye sur Ghostly International, Vertical Form, Anticon, BPitch Control, Kompakt, Auftrieb, il y en a tellement. Mais la plupart sont des choses plutôt expérimentales pour la maison. Ah oui, et The Bug! Check The Bug sur Tigerbeats!

Miss KittinTheClubbing.com: Je t’ai vu plusieurs fois mixer en Belgique avec toute ma bande de joyeux fétards comme aux 10Days Off, au Culture Club, à la Groovecity et au Fuse et chaque fois se fut un style différent (electro/rock/ techno,..). Comment décides-tu de ce que tu vas jouer? Et que penses-tu du public belge et de leur culture techno très développée?
Miss Kittin: Je ne sais pas. Je n’achète pas beaucoup de disques, alors mon set est toujours un mélange des quelques promos BPitch Control ou Kompakt pour les nouveautés dancefloors, et de vieux trucs pas forcement connus. J’ai des périodes ou j’ai envie de sonorités Detroit, d’autres ou j’essaie de retrouver des morceaux que je jouais beaucoup les années précédentes et que j’ai oubliée. En ce moment, je suis retournée vers la rave, Prodigy, GTO et les B-Rave, sous-label marrant de Mental Groove.

TheClubbing.com: Te réclames-tu de la même école que The Hacker résolument tourné vers les 80’s et l’EBM? Quelles sont tes influences majeures?
Miss Kittin: Non, pas vraiment. J’aime bien mais je n’y connais rien. Et c’est un peu trop « carré » pour moi. A vrai dire, je suis plutôt de la génération LFO, Black Dog, KLF, Aphex Twin pour remonter à mes premiers chocs musicaux électroniques.

TheClubbing.com: Quels sont les clubs où tu préfères te produire? Ton meilleur souvenir de soirée?
Miss Kittin: J’adore jouer où je vis. J’ai aimé jouer à Genève, et comme j’habite maintenant Berlin, c’est ce que je préfère, surtout le Panorama Bar (qui a fermé…) et Maria. J’aime aussi Barcelone, Zurich, Belgrade, la Belgique bien sûr, le Brésil, le Japon. Je m’amuse à peu près partout. Quant à mon meilleur souvenir de soirée, il y en a plein! La premièere Borealis en 93 dans le sud de la France, le Sonar en 2000, ou encore la soirée Shitparade a Maria pendant la Love Parade car à partir de 3h du matin, c’est le trou noir, je n’ai plus aucun souvenir…

TheClubbing.com: En te retournant sur les deux années qui ont vu ta reconnaissance au niveau internationale et la percée des sons électro, comment te sens tu?
Miss Kittin: Mieux que jamais, mais ça n’a rien a voir avec mon parcours! C’est juste bon de vieillir, on fait les bons choix…

TheClubbing.com: Tu habites depuis plus d’un an sur Berlin, comment ressens-tu cette ville après tout ce temps?
Miss Kittin: Toujours aussi paradisiaque, reposant, inspirant, beaucoup d’espace et de rapports humains sains. J’y suis, j’y reste, et pour longtemps.

TheClubbing.com: Te sens tu proche du label Bpitch Control qui est, à mon goût, le plus excitant à l’heure actuelle?
Miss Kittin: Oui, car Ellen Allien a été la première a me faire venir mixer ici, pour une soirée BPitch, avant même qu’elle démarre le label du même nom. Elle est devenue une amie proche, je connais tous les artistes du label, et je suis toujours une des premières à jouer les promos!

TheClubbing.com: Mais pourquoi les meilleurs sons électro viennent-ils d’Allemagne (la question qui tue!)?
Miss Kittin: Peut-être parce que les allemands ont un tempérament plus « scientifique » et innovateur mélangé à une rigueur certaine. Donc ils vont plus facilement et rapidement au bout de leurs idées.

TheClubbing.com: Quelles sont les personnes avec lesquelles tu envisages de travailler et celles avec qui tu rêverais de bosser un jour? (Personnellement je verrai bien une collaboration avec Laurent Garnier ou Sascha Funke, ça collerait grave!)?
Miss Kittin: Je ne sais pas. Plein de gens et personne en particulier. Ca change tous les jours. L’autre fois, j’étais dans un taxi, il y avait une chanson de Michael Jackson à la radio, et je me disais que ce serait carton de bosser avec lui, surtout qu’il est un peu dans la loose en ce moment… C’est ce genre de choc qui m’intéresse, pas les collaborations évidentes ou attendues.

TheClubbing.com: Question subsidiaire : une petite playlist pour nos lecteurs !
Miss Kittin:
Prodigy – Experience: bijou ultime pour ramener un semblant d’unité sur un dancelfoor.
Pole – Pole (Mute): exemple d’une évolution de carrière au delà de toutes les espérances. Respect!
LFO – Freak (Warp): Promo du prochain single, c’est puissant, ça retourne, avec cette touche de génie à l’anglaise qui fait les classiques. J’attends l’album avec impatience.
Sascha Funke – Bravo (BPitch Control): c’est doux et gentil, entraînant, avec des belles mélodies un peu faciles mais je marche a fond dans ce côté rêche et naïf en même temps. Joli.
Aphex twin – The Bug Remix (Men Records): Dès que je vois un de ces disques tous noirs sans logo juste avec un petit sticker, je grimpe au plafond. Surtout quand c’est un remix de The Bug. On dirait du trash-ragga-core ou je ne sais quoi, ça arrache les oreilles, et c’est sûrement à cause d’un morceau de The Bug qu’on a eu droit au qualificatif de « délicieusement malsain » au 10Days Off!

TheClubbing.com: Merci de nous avoir accorder un peu de temps
Miss Kittin: Merci. A plus Pussy et TheClubbing.com!

Tags

About author: PussySelektor

PussySelektor

Electronic music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising