Octogen – Gindofask

Octogen – Gindofask

Octogen - Gindofask - Soma Quality Recordings

Mais pourquoi les tracks d’Octogen ne dépassent pas 75 hits sur MySpace? Dommage qu’un disque de cette facture ne bénéficie pas d’une promo méritée car Soma Quality Recordings tient pourtant entre ses mains un espoir de la scène locale écossaise. Remédions à cela et donnons donc à ce disque une chance en plus de ne pas passer inaperçu! La bouteille de Marco Bernardi n’est pourtant pas vide: des maxis sur Clone ou Submerge, des prestations dans les énormes Fabric à Londres ou Sub Club de Glasgow, et surtout, un premier album (2Fiveonine) élu meilleur album 2007 par le média DJ Mag. Ça n’est pas forcément une référence à tous les coups, mais l’italo-écossais donne une bonne raison de se pencher sur ses productions avec un son qui va fouiner l’histoire de la musique électronique, en s’arrêtant particulièrement sur les cases house de Chicago, techno de Detroit et electro pure.

Entrez votre password, Octogen ouvre directement les portes de Square Bells, l’un des plus jolis morceaux de ce long format, caractérisé par des break electronica cristallins qui rappellent les premiers Plaid. Sphyxomite prend par les racines le morceau le plus brut de l’électro, au sens de Black Dog par exemple, comme James, sorte de breakbeat midtempo très dark. Mais ce dernier restera le seul nuage gris qui plane sur l’album. Ces treize titres sont globalement positifs, parfois psychédéliques, comme l’ambient cosmique de Saturn Sun et Florence, avant de prendre un aller simple pour Detroit avec Ploughs and Clouds et Cyber Technological Flying Machine comme voisins de siège, puis la deep techno minimale de The Journeyman qui laissera le danseur sous l’emprise de sa mélodie, et enfin le track le plus dancefloor – il faut bien s’énerver un peu – Return Of The Hero, aussi groovy et atmosphérique que les prods Kanzleramt (Heiko Laux, Diego,…).

Au delà de la nécessité de découvrir cet artiste à travers Gindofask, checkez les remix qui arrivent, orchestrés par Orlando Voorn et Redshape!

Tags

About author: Tweek

Tweek

Reviewer and music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising