O2Zen ‎- Sans Chantilly

O2Zen ‎- Sans Chantilly

O2Zen ‎- Sans Chantilly

Mais pourquoi des radios nationales françaises comme Skyrock ne diffusent pas ce genre de son? C’est ça la crème du rap français! Un mélange subtil de jazz, d’influences allant de A Tribe Called Quest à Jimi Hendrix et de textes bien foutus sans scander « nique la police » à tout bout de champs. O2Zen laisse donc tomber malencontreusement son gros piano sur les standards rap actuels, en abordant des thèmes durs, certes fréquents et pas foncièrement originaux dans le milieu (le temps qui passe, l’argent, l’amour, la drogue), mais avec une rare élégance tant au niveau des instrus que des idées. Sur scène, ils sont cinq à présenter leur show: Merlin aka David Ghetto s’auto sample et redécoupe le tout sur ses machines ; à l’origine, Al aka Cool Ass MC est à l’origine du projet et débarque sur la scène hip hop via le jazz avant de découvrir Madlib; Jaco aka MC Arc-en-Ciel fait partager sa passion pour le slam (il est 2 fois champion de France… ah bon y a un championnat?) à travers ses ateliers en prison ou dans les écoles ; DJ Lodeez scratche à tout va et balance des samples cinématographiques ; puis il y a le petit plus en la personne de K-Price aka Priska, danseuse professionnelle, qui joue au mime marceau en chorégraphiant les paroles.

Grosso modo, même un novice du rap qui se fie uniquement à la mélodie, au refrain et à la qualité du flow plutôt qu’aux paroles sera frappé par les textes d’O2Zen. La voix des MC devient un véritable instrument jouant au chat et à la souris avec les consonances comme sur le morceau Feuille Blanche, meilleur exemple de leur maîtrise buccale. Ceux qui incarnent la découverte du Printemps de Bourges 2009 méritent bien leur titre: la batterie purement jazz sur Assez passe comme du Wax Taylor, avant de rebondir sur une bassline électro gonflée à bloc, et cette quête instrumentale aboutit déjà sur En Bas De Ma Fenêtre, proche des Jazz Liberatorz. Pas de voix soûlante, pas de trip lascard, les bordelais se la jouent raffiné avec le gentil piano de Danse Des Morts, les différentes interludes old school, le poussiéreux Souvenir, et les plus bouge-ta-tête Mr2007 ou Skizo qui s’amuse à dénoncer la hype. Petit inconvénient, il faut avouer qu’écouter et apprécier 20 titres de hip hop français à la chaîne n’est pas à la portée de tout le monde. On préférera donc l’écoute partielle ou par échantillonnage, en se repassant à volonté les passages de films de Dis Moi qui dégénère sur de l’électro-swing entraînant, les cordes de 1 Gramme qui pleurent le monde de brutes dans lequel on vit, la comptine explicite électronica-érotique Plus Beau Cul Du Monde, ou l’humoristique et enfantin Chat Suicide, un jeu où celui qui se fait toucher doit lâcher une tranche de slam.

Sans vouloir comparer, O2Zen risque sévèrement de voler la vedette à Hocus Pocus en assurant leurs premières parties!

Tags

About author: Tweek

Tweek

Reviewer and music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising