Headman – 1923

Headman – 1923

Headman - 1923 - Relish Recordings

Après trois albums chez Gomma, Headman se met à son compte en sortant son quatrième opus sur Relish, la structure qu’il a créée. Ca ne fait aucun doute, Robi Insinna est un acteur fondamental de la scène club de ces dix dernières années, remuant les dancefloors avec ses sorties en restant au milieu du triangle techno, pop et disco. Créatif à plein temps, le suisse conçoit toutes ses pochettes et artworks de son label et il déploie ses idées musicales sur 1923, accompagné de quelques invités et néanmoins amis comme Steve Mason de Beta Band ou Dieter Meier de Yello. Si Franz Ferdinand, The Gossip, Roxy Music ou Zombie Nation lui ont commandé des remixes, il y a bien une raison.

Malgré son groove un peu simplet, Random Disco est une sorte de disco squelettique idéal pour la mise en jambe. Sur la ligne de basse ronde de Gimme, Dieter Meier pose sa voix de crooner qui a trop abusé des Lucky Strike pour une ambiance enfumée. Globalement, 1923 est enjoué, s’écoute très bien malgré un gros manque de prise de risques. Des claviers new wave retentissent sur le midtempo Blue Boys, quelques mots mystérieux semblent être prononcés au hasard par une voix de scientifique sur la techno ludique de New Zombie, Fluctuation fait partie de ces morceaux instrumentaux trop légers et qui ne demandent qu’à accueillir une voix, puis le lent et trituré Assassin expose son style années 80 dans des ruelles sombres. Enfin, avec son riff de guitare pop old school, Keep On Keeping On est le morceau le plus tubesque du disque!

Tags

About author: Tweek

Tweek

Reviewer and music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising