Ada – Meine Zarten Pfoten

Ada – Meine Zarten Pfoten

Ada - Meine zarten Pfoten - Pampa Records

Meine zarten Pfoten, littéralement « mes pattes délicates »… Un titre qui en dit long, et qui prouve combien Ada est consciente que c’est avec ses mains douces qu’elle a façonné ce second album. Un disque lumineux qui ouvre le rideau sur un cover de Luscious Jackson. Une chanson qui calme l’environnement dès les premiers instants : le marteau-piqueur dans la rue se tait, les voisins arrêtent de s’engueuler, le jeune bobo baisse le volume de l’autoradio de sa voiture tunée, le chien n’ose plus aboyer… Un silence soudain qui règne pour mieux écouter ce mélange entre folk et techno minimale bien résumé par Faith, magnifiquement dénué de beat. La profondeur de On The Mend laisse penser que Ada aide cette tendance minimale à muter vers des douceurs pop du plus bel effet, sans oublier de laisser traîner quelques perles dancefloor que sont At The Gate ou la mélancolie midtempo de Happy Birthday, où elle nous gratifie d’un lâcher d’émotions à travers sa voix transformée à volonté. De petits éléments comme une voix ou un son acoustique, suffisent à éliminer le côté ennuyeux du style, comme lorsqu’elle donne sa version enjouée et influencée Detroit du Jazz Singer de Al Jolson. Michaela Dippel a enregistré tous les instruments elle même pour fabriquer ces ambiances éclatantes et bien lunées, un mélange tellement équilibriste qu’il n’est pas choquant de tomber sur des balades folkloriques à la guitare (Likely). Une superbe Intro se trouve bizarrement au milieu de ces 9 titres, fourmillant de détails electronica et donnant alors de nouvelles armes à Ada pour pousser la finesse à son paroxysme…

Tags

About author: Tweek

Tweek

Reviewer and music lover

Navigation

You may also like...

Advertising

Advertising